5 Minutes Forward Vol.6 - Actualité manga

5 Minutes Forward Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 30 April 2021

Bien du chemin a été parcouru par nos héros depuis l'invasion des bouddhas: ils ont pu en découvrir plus sur leurs ennemis, apprendre à maîtriser l'odd genius pour celles et ceux qui en ont un, voire consolider un peu leurs liens... et pourtant, il reste particulièrement difficile pour Yamato de savoir comment, une fois revenu dans le passé, il devra utiliser les 5 minutes pour changer ce futur chaotique. Et malheureusement, très vite l'heure n'est plus à la réflexion: certains bouddhas sont capables de savoir où sont les survivant(e)s, si bien que l'Amitabha couronné débarque pour attaquer leur cachette, accompagné d'une horde de bouddhas plus nombreux que jamais. Pour le petit groupe, il n'y a plus d'autre solution que de fuir, fuir et fuir encore, en utilisant l'odd genius et en essayant d'éliminer les bouddhas sur leur route si besoin... mais ont-ils la moindre chance ? Les ennemis les entourent littéralement par milliers, et il ne savent pas précisément où aller... Alors, plus que jamais, Yamato incarne leur espoir, l'unique espoir de changer le futur. Et pour permettre à cet unique espoir de fuir et de survivre, aucun(e) d'entre eux/elles ne devra hésiter à se sacrifier si nécessaire...

Sans grande surprise, cet avant-dernier tome de la série voit alors Hiroshi Fukuda adopter le plus classique des schémas, avec une longue fuite frénétique qui verra, l'un(e) après l'autre, les compagnons d'infortune de Yamato avoir leur instant de gloire en se sacrifiant pour celui qui incarne le seul espoir de l'humanité. A partir du moment où on a compris le schéma, le manga peine parfois à émouvoir puisque l'on s'attend à tout, mais cela n'empêche pas son histoire de rester assez prenante et efficace. Tout d'abord, parce que le rythme ultra soutenu de l'auteur ne laisse jamais le temps de s'ennuyer et que les designs restent vifs et intenses à souhait. Mais aussi parce que chaque sacrifice est accompagné d'un rapide développement du personnage concerné, de son passé, de son désir de changer soi-même, de son rapport avec Yamato... Très classique mais efficace, en somme. Quand bien même certains personnages laissent une arrière-goût de sous exploité, en particulier Yuliya pour ne pas changer.

Bref, si l'ensemble ne surprend jamais, ça reste suffisamment rythmé et intense pour nous amener jusqu'à une fin de volume où, enfin, on entre dans le vif du sujet concernant le concept sur lequel toute la série repose. Que pourra faire Yamato de ses 5 minutes défilant très vite ? Lui-même n'en a toujours aucune idée précise quand l'heure fatidique est venue, ce qui nous promet un dernier volume encore plus intense... Espérons qu'il saura conclure comme il se doit le tout !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News