Mot qui arrêta la guerre (le) - Actualité manga

Mot qui arrêta la guerre (le)

Manga - Manhwa - Mot qui arrêta la guerre (le)
top

Rated
Note de la rédaction
Note des lecteurs
Price
15.50 €
On peut tuer pour un mot ou pour un dessin. La liberté d’expression est une question qui se pose dans toutes les civilisations et qui n’est jamais totalement acquise.
Partager

Synopsis

Au petit matin, quand le soleil étend ses rayons, que les grues s’envolent vers le ciel et que les carpes se réveillent, le lac Yamagata est le plus bel endroit de la Terre. C’est là que Seï y trace ses plus jolies calligraphies, c’est là que son frère Shigeru y fait ses plus vivants origamis. Mais voilà que le daimyô déclare la guerre à son voisin. Tout homme âgé d’au moins seize ans sera contraint de se battre sous sa bannière. Shigeru devra partir et peut-être mourir. Le jeune Seï va alors tout tenter pour convaincre le daimyô de renoncer à cette guerre. En trois jours, il peindra trois calligraphies. Trois mots pour arrêter la guerre, trois mots pour sauver son frère.

Thèmes

Série gagnante du Tournoi Jeunesse 2015

Images complementaires

Image supplémentaire © Audrey Alwett / Ein Lee 2015 • nobi nobi ! Planche supplémentaire © Audrey Alwett / Ein Lee 2015 • nobi nobi !

Top de la rédaction

"Porteur d'un message de paix plus que jamais d'actualité, Le mot qui arrêta la guerre voit le simple et sincère scénario d'Audrey Alwett prendre vie sous les illustrations impeccables d'une Ein Lee au sommet de son art, avec des planches où l'apaisement et l'espoir l'emportent sur la détresse et sur la haine. Beau et essentiel, un album à faire lire à tous."


Review

Dans le Japon de l'ère Edo, au plus près du Lac Yamagata, Shigeru et son petit frère Sei s'adonnent jour après jour et toujours avec le même plaisir à leur activité : l'origami pour le premier, et la calligraphie pour le deuxième. Ils vivent heureux et de façon chaleureuse ensemble,...

Lire la Review

Highlight of the serie

Cet album est une ode à la paix et à la liberté d’expression. Écrit il y a plusieurs années déjà, le texte de Audrey Alwett (Légendes de Troy, SinBad) résonne évidemment de manière encore plus prononcée aujourd’hui.
De son coté cinq ans après Princesse Pivoine, Ein Lee réussit le tour de force de sublimer cette histoire intemporelle grâce à ses dessins éclatants de sincérité. Une œuvre puissante et majeure à lire par tous.

Volumes of the serie

Manga - Manhwa - Mot qui arrêta la guerre (le)

top

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News