VANYDA

Artists Authors

Interview de l'auteur

Auteur très sympathique de 28 ans, Vanyda a spontanément accepté l'entretien, alors qu'elle me dédicaçait mes deux volumes de «L'immeuble d'en face», une série qui compte deux volumes, sortie aux éditions La boîte à bulles, collection Contre-jour. Petit jeu des questions/réponses avec cette artiste en vogue.

Shinob: Bonjour Vanyda! Votre série "L'immeuble d'en face" met en scène le quotidien de plusieurs personnages d'horizons différents, qui sont tous très attachants. Le "tranche de vie" est ton genre de prédilection ou comptes-tu changer de registre pour tes prochaines séries?
Vanyda: Les tranches de vies sont en effet mon thème de prédilection. Ce qui m'intéresse, dans chaque histoire, est la relation entre les personnages... Et c'est vrai que le genre intimiste s'y prête bien. En tant que scénariste c'est le genre d'histoire qui m'inspire naturellement, et en tant que dessinatrice, le monde urbain contemporain me plaît à dessiner. Mais je ne me ferme pas de portes, si un projet est intéressant quel que soit son genre pourquoi ne pas essayer.

Ton style est très métissé et mélange habilement des codes de la BD franco-belge et du manga. Lequel de ces deux courants t'inspire le plus?
En fait, les deux courants m'ont inspirée depuis mon enfance. La bd franco-belge par des séries comme «Thorgal» ou «Sambre», et les manga, d'abord par le biais des dessin animés japonais diffusés sur nos écrans, puis naturellement par les premières traductions qui sont arrivées en France (Akira, Asatte Dance, Next Stop...). Je n'arrive pas à départager lequel de ces deux courants a pris le pas sur l'autre. Je pense vraiment que c'est un métissage 50/50, tant pour le type d'histoire que pour le graphisme et la narration.

Plus généralement, quelles sont tes influences?
Je lis beaucoup de Bd (franco-belge et manga confondus, mais assez peu de comics). Sinon, je me sens assez proches de certains films dans le genre de «A taste of tea» ou «Les poupée russes» de Klapisch.
Mais en fait, c'est la vie de tous les jours, les rencontres, et surtout les gens qui m'inspirent.

L'histoire de "L'immeuble d'en face" se déroule à Lille. Dans quel quartier pourrait-on situer l'immeuble de tes personnages?
L'immeuble existe et se trouve dans le quartier près du métro «port de Lille», là où j'ai habité avec mes parents en arrivant à Lille. C'était l'immeuble en face de chez moi, mais côté-cours. Mais finalement, j' ai presque toujours dessiné cet immeuble côté-façade, parce que c'est justement cette façade qui avait attiré mon attention par ses fenêtres presque toutes dépareillées.

Quel est ton personnage préféré? De quel personnage te sens-tu proche?
Je n'ai pas de personnage préféré, et j'ai vraiment beaucoup de tendresse pour chacun d'eux. Mais c'est vrai que vu mon âge (enfin surtout l'âge où j'ai commencé), ma situation sociale, et même ma vie de tous les jours, je me sens plus proche du couple de jeunes étudiants.

Mon personnage préféré est Jacky: A la fois mystérieux et torturé, son évolution laisse présager de grands chambardements scénaristiques pour le prochain volume. Peux-tu m'en dire plus à ce sujet?
Ah ah ! Non! (rires) Je ne peux rien dire. En plus, tout n'est pas encore écrit définitivement, je peux encore changer d'avis sur la suite des évènements ! ;)

"L'immeuble d'en face" est publié dans un grand format de 180 pages, ce qui doit demander un travail conséquent pour sa réalisation. Travailles-tu seule ou es-tu secondée par des assistants?
Je travaille seule sur mes Bd. Je suis en atelier avec d'autres dessinateurs de Bd ( François Duprat-mon scénariste sur «L'année du dragon», Nicolas Delestret, et Virginie Vidal), mais chacun travaille sur ses propres projets. Je n'ai donc pas d'assistant, mais le format des pages auquel je travaille (A4), ainsi que le noir et blanc, permettent une relative rapidité. Le problème est que je fais plusieurs projets en même temps, et du coup, il y a pas mal de délais d'attente entre chaque tome.

As-tu d'autres projets en cours dont tu pourrais nous faire part?
Je prépare actuellement le tome 2 de «Celle que...», une série en 3 tomes, dont le premier sort le 18 avril chez Dargaud, sous le titre complet «Celle que je ne suis pas» ( le tome 2 s'intitulera «Celle que je voudrai être»).
Sinon, je viens de réaliser 2 courtes histoires pour un magazine de prépublication japonais qui s'appelle «Marika». Ces histoires sont prévues pour les n° 2 et 3 du magazine, dont le 1er numéro sort en Avril. Dans ces histoires, j'ai repris les personnages que j'avais utilisés dans le collectif sur la «Corée» aux éditions Casterman. J'ai aussi illustré un roman pour le magazine «Je bouquine» (mais je ne sais pas encore la date de sortie).


Pour tes lecteurs impatients, dont je fais partie, peux-tu communiquer une date pour la sortie du volume trois? Ce tome sera-t-il le dernier?
Le tome 3 est prévu pour 2010 et ce sera sans doute le dernier.

Pour conclure, un petit mot pour les membres de manganews ?
Tout d'abord: merci! Ensuite je souhaiterais partager avec vous mes derniers coups de coeur (BD et manga) : «Complément affectif» de Mari Okazaki, «Yotsuba» de Kiyohiko Azuma, «Alta donna» de MiniKim et Mariolle et «Il fera beau demain» de F.Duprat.

Je vous invite à découvrir le site internet de Vanyda: http://vanyda.free.fr/

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News