NAKAMURA Mitsuru - Actualité manga

NAKAMURA Mitsuru ナカムラミツル

Interview de l'auteur

Lors de sa venue en France fin Novembre, Mitsuru Nakamura, de son surnom 326, a accepté de nous rencontrer le temps d'un entretien. Nous vous proposons aujourd'hui le compte-rendu de notre interview. Pour rappel, l'ouvrage de M. Nakamura, Ku et Kaï: Deux vrais héros, paraîtra demain dans toutes les bonnes librairies!
      

     
  
Manga-news: Pouvez-vous nous raconter votre parcours?
Mitsuru Nakamura: J'ai appris le dessin de manière autodidacte. En conséquence, je n'ai jamais pris de cours de dessins, ni fréquenté d'école spécialisée. Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours voulu dessiner, et créer mes propres héros. C'est pourquoi je me suis entraîné, notamment en reproduisant des héros célèbres. Tout au long de ma carrière, ma passion pour le dessin m'a amené à travailler dans le domaine de la publicité, de la musique ou du jeu vidéo. Je fais également beaucoup d'illustrations dans le domaine de la littérature jeunesse... En plus de mon travail de mangaka!
   
  
Quels mangas lisiez-vous enfants?
Je lisais énormément de choses lorsque j'étais enfant. Dans le domaine du manga, je suis particulièrement fan des séries d'Akira Toriyama: Dr Slump, Dragon Ball...
   

   
  
Et maintenant?
Mon emploi du temps surchargé m'empêche de lire comme avant! (rires) Néanmoins, je trouve parfois du temps pour lire le Jump et d'autres magazines de prépublication. D’ailleurs pour mon voyage, j’ai emmené dans mes valises quatre Jump avec moi! (rires)
   
 
Certains artistes vous ont-il influencé?
De nombreux artistes me fascinent par leur travail, mais aucun ne m'a influencé particulièrement, car je considère que j'ai su créer mon propre style. Par contre, le cinéma peut parfois être une bonne source d'inspiration, et notamment les films de quelques réalisateurs...
   
  
Parlez nous de Ku et Kai...
Ku et Kai sont deux gamins qui passent leur temps à bricoler des engins pour protéger la Terre des «méchants». Leur génie créatif est sans limite! Le seul souci, c'est qu'il n'y a pas vraiment d'ennemis! Avec ce titre, j'ai voulu proposer à mes lecteurs un univers bon enfant, presque idyllique. C'est pourquoi le ton de l'histoire reste toujours naïf et fantaisiste, même quand les méchants débarquent!
    
  
Quelle est votre actualité ?
Je travaille régulièrement avec le label musical Horipro, en tant qu'illustrateur. Concrètement, je réalise des pochettes d'albums. Parfois, il m'arrive aussi d'écrire des textes pour des chansons. Dernièrement, l'une de mes histoires a été adaptée en un film titré Boku no Obaachan.
Site officiel: http://www.bokuoba.jp/
  
Ci-dessous: Visuel de la nouvelle évoquée par M. Nakamura, suivi de l'affiche du film.
    

   
      
Vous avez également participé au chara design du Jeu Gitaroo man...
En effet! Gitaroo Man est un jeu de musique, où un jeune garçon apprend grâce à son chien qu'il est une sorte de super héros Man et qui doit sauver le monde! Le but du jeu est d'éliminer ses ennemis en suivant une mélodie, tout en gardant un bon rythme! Je me suis occupé de la création des personnages et j'ai réalisé quelques chansons du jeu. Cela était une expérience particulièrement enrichissante pour moi. Il existe également un CD avec quelques musiques du jeu, dont j’ai réalisé la pochette.
   
Ci-dessous: Visuel du CD réalisé par M. Nakamura, suivi de la jaquette de Gitaroo Man et de son remake, Gitaroo Man lives!, sorti en 2006 sur PSP.
   
   
  
   
Mme Kyoko Tsubaki, vous êtes l'agent de M. Nakamura chez Horiporo. Pouvez-vous nous dire ce qui vous a plu chez lui?
(Elle prend quelques seconde pour réfléchir, ndlr) Je dirais principalement que c’est son côté « artiste complet » qui nous a amené à travailler avec lui, ainsi que sa grande richesse artistique, comme vous avez pu le voir avec l’ensemble des travaux qu’il réalise pour nous! Nous espérons travailler avec M. Nakamura encore très longtemps!
 
 
Pour finir, la question que tout le monde se pose. D’où vient votre pseudonyme 326 ?
Vous allez rire, mais il vient de mon numéro de beeper, 326, qui peut être traduit par Mi Tsu Ru.
   
Pour conclure, une photographie de M. Nakamura posant avec son ouvrage.
  

     
  
Site internet de l'auteur: http://profile.ameba.jp/326-cafe/
    
 
Remerciements à Mitsuru Nakamura et Kyoko Tsubaki, ainsi qu'aux éditions Imho.

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News