KÔME Keito - Actualité manga

KÔME Keito 小梅けいと

Interview de l'auteur

Un peu plus d'un an après sa création, le label Ototo accueillait lors de Japan Expo son premier invité : Keito Koume, auteur du succès Spice & Wolf. Mis en confiance par un très bon encadrement et par de nombreuses séances de dédicaces chaleureuses, cet artiste un peu réservé mais très sympathique se fit un plaisir de répondre à nos questions, lors d'une riche interview dont nous vous proposons aujourd'hui le compte-rendu !
   


Manga-News :Keito Koume, nous sommes ravis de vous avoir en face de nous aujourd'hui ! Pour commencer, comment êtes-vous arrivé sur le projet manga de Spice & Wolf ? Etiez-vous déjà fan de l'oeuvre originale avant de faire le manga ?
Keito Koume : Des amis à moi connaissaient le light novel et étaient assez fans. Ils m'ont conseillé de le lire, et c'est comme ça que j'ai découvert l'oeuvre originale et que j'en suis moi-même devenu friand. Donc oui, je connaissais déjà assez bien l'oeuvre avant de commencer le manga !
En ce qui concerne mon arrivée sur le manga, c'est mon rédacteur en chef, Mr Kentaro Ogino ici présent, qui me l'a proposée. C'est quelqu'un avec qui je travaille depuis déjà quelque temps, et à qui je dois beaucoup. Il est venu me voir une première fois avec ce projet d'adaptation manga, mais moi je ne me sentais pas suffisamment bon pour l'adapter, et j'ai d'abord refusé. A la deuxième proposition, idem ! Et finalement, un jour, alors que j'étais dans un restaurant, je suis tombé sur un recueil de poèmes où un écrit signifiait que quelqu'un qui nous a rendu service, on doit lui rendre la pareille. Ca m'a beaucoup fait réfléchir, et puisque j'étais redevable envers Mr Ogino, j'ai décidé d'accepter sa proposition quand il est venu me voir avec le projet manga Spice & Wolf pour la troisième fois.


On sait que Spice & Wolf se veut une adaptation assez fidèle des romans originaux. Mais vous est-il arrivé de vous en éloigner côté histoire, ou alors souhaitez-vous rester le plus fidèle possible ?
L'adaptation manga se basant beaucoup plus sur le visuel que les light novels originaux, il me faut parfois modifier l'ordre des choses afin que le tout rende mieux au niveau graphique. Sur ce point, je suis assez libre d'adapter l'ordre des événements, tant que je suis la ligne générale de l'oeuvre.
  


Spice & Wolf est une oeuvre riche, qui aborde de nombreux thèmes : l'univers médiéval, la touche de fantastique, les intrigues économiques, le charme de Holo et le jeu de séduction entre Lawrence et elle...Quels aspects des romans originaux souhaitez-vous le plus mettre en avant dans votre manga ?
J'adapte les light novels en cherchant surtout à mettre en avant la relation entre Holo et Lawrence.


Quelle est votre marge de liberté ? Votre éditeur vous impose-t-il certaines choses, par exemple une longueur bien précise pour l'adaptation de chaque volume du roman ? Et le créateur original Isuna Hasekura a-t-il un droit de regard ?
Pour le moment je suis relativement libre, c'est moi qui décide du nombre de volumes que fera tel arc en manga, et c'est moi qui me charge de la composition des arcs.
Quant à Isuna Hasekura, il me laisse libre, il lui est juste arrivé une ou deux fois de me faire quelques demandes précises.


Pour rester fidèle à l'oeuvre originale, on suppose que vous vous êtes imprégné du style de l'illustrateur des romans Jyû Ayakura. Avez-vous connu certaines difficultés pour vous adapter à son style ?
Jyû Ayakura a tendance à dessiner des personnages féminins qui sont plutôt cools et assez élancés, alors que moi je suis plutôt du genre à faire des personnages un peu plus mignons et ronds (rires), et j'ai donc dû beaucoup travailler sur le design de Holo pour rester assez proche du design original.

L'artbook Spice & Wolf de Jyû Ayakura, à paraître en France chez Ototo.


Votre source principale provient des romans, mais Spice & Wolf a aussi connu des adaptations animées très populaires. Les avez-vous vues ? Vous ont-elles parfois influencé dans votre travail ?
L'anime m'inspire pour tout ce qui est de l'ordre des décors, car il faut savoir que j'ai accès au matériel de production, et que les décors faits sur l'anime correspondent à mon style. Par contre, cela ne me sert pas pour la conception de l'histoire.


La chasse aux païens effectuée par l'Eglise au Moyen-Âge, les petits cours d'économie et de marchandage avec le troc, les arnaques, le lobbying, les fluctuations monétaires... A la base, ces différents sujets présents dans Spice & Wolf vous intéressaient-ils déjà ?

L'économie est un thème qui m'intéressait déjà un peu avant que je débute le manga Spice & Wolf. Par contre, en ce qui concerne les thèmes religieux comme la chasse aux païens, je ne m'étais jamais interrogé dessus.


Et à présent, quel est votre regard là-dessus ?
Cette culture autour de la religion, c'est vraiment quelque chose que j'ai découvert en travaillant sur le manga. Et c'est désormais quelque chose qui me tient à coeur, car je me demande ce que pensaient à l'époque ces gens qui avaient besoin de la religion pour vivre, qui ne pouvaient pas vivre sans croire en quelque chose de religieux.
Par extension, il y a la question de ce qui est nécessaire à la vie. Dans Spice & Wolf, des personnages comme Lawrence et Holo n'ont pas d'attache, se promènent dans un chariot au quotidien, donc de quoi ont-ils réellement besoin pour vivre ?
 
 
 
A votre avis, qu'est-ce qui fait de Spice & Wolf son succès et son unicité ?
Quand on regarde au premier abord, on a là un monde assez dur, avec la religion et la chasse aux païens, l'économie qui peut ronger les gens... Et au milieu de tout ça, il y a Holo, qui vient apporter une certaine forme de douceur, puisqu'elle entre frontalement face à tous ces problèmes mais n'en ressort pas broyée, reste libre vis-à-vis de tous les problèmes économiques... Je pense que c'est ce contraste qui fait de Spice & Wolf une oeuvre unique.


Pour rester sur Holo, on a là une héroïne qui marque facilement les esprits. Belle, séductrice, espiègle, un peu manipulatrice, cabotine, lunatique... Quels sont les aspects de ce personnage que vous souhaitez le plus faire ressortir dans votre manga ?
En réalité il faut savoir que s'il y a une chose sur laquelle l'auteur original Isuna Hasekura est intransigeant, c'est au niveau du caractère de Holo. Il ne veut pas que Holo change dans sa manière de se comporter. Donc de ce côté-là je n'apporte pas de modifications. En revanche, je me concentre beaucoup sur l'apparence de Holo, pour la rendre assez personnelle.


Vous, personnellement, qu'est-ce qui vous a le plus marqué dans les light novels originaux ?
Deux points sont particulièrement ressortis de ma première impression, et ce ne sont pas forcément les choses auxquelles on s'attendrait.
Premièrement, c'est la première apparition de Holo, que Lawrence découvre dès le début nue dans son chariot. C'est une entrée en matière que l'on ne trouve pas partout (rires).
Et en deuxième, c'est un passage précis de l'oeuvre, où Holo se transforme en superbe et gigantesque louve et blesse un peu accidentellement Lawrence en lui donnant un grand coup de patte.
Avant même de commencer le manga, à titre personnel j'avais une envie folle de dessiner ces deux passages !


La première apparition de Holo.


Pour revenir sur les décors, qui sont assez impressionnants aussi bien au niveau des cadres naturels que des villes médiévales : En plus des décors de l'anime, avez-vous d'autres sources de documentation ?
J'ai d'autres sources, des livres de références, notamment des guides de voyage où il y a des photos de paysages, et surtout des ouvrages présentant des travaux en milieu naturel, car on y voit des images très intéressantes de rivières et autres éléments naturels.


Également, dans la mise en scène, dans certaines vues et dans la progression des héros, on a l'impression d'entrevoir une influence de jeux type RPG. Est-ce voulu ?
C'est une question qu'il faudrait poser à l'auteur original ! Sinon, il est vrai que les RPG et leur schéma ne sont pas différents d'une histoire comme Spice & Wolf, où les personnages parcourent le monde, ont des relations, et vont voir leur mentalité et leur comportement évoluer à partir de ces relations.


Vos dessins séduisent d'emblée. Comment en êtes-vous arrivé à ce style graphique clair et précis ? Avez-vous suivi des études artistiques précises ? Exercé en tant qu'assistant auprès d'autres auteurs ?
Je n'ai pas suivi d'études précises, c'est globalement de l'auto-formation en ce qui concerne les techniques de dessin.
En revanche, mon grand frère, lui, était à la base beaucoup plus fan de manga que moi et avait suivi des cours de dessin plus formels. Et comme je reste très proche de lui on peut peut-être trouver dans mon style des influences venant de lui.
Egalement, j'ai été membre d'un club de manga à l'université, et c'est à partir de là que j'ai commencé à exercer dans le doujinshi.


Au final, à partir de quand exactement vous êtes-vous pris de passion pour le dessin ?
J'ai commencé vers mes dix ans, et je me souviens qu'à l'époque j'avais très peur d'être surpris par mes grands frères et qu'ils se moquent de mes dessins. Il m'arrivait donc de me réveiller très tôt pour m'entraîner en cachette (rires). A l'époque, je dessinais plein de Doraemon.


Le tome 6, sorti récemment en France, bouclait l'adaptation du volume 2 du roman. Sachant qu'il existe 17 volumes du roman, pensez-vous continuer sur ce rythme ? D'ailleurs, savez-vous déjà si vous adapterez tous les arcs des romans ?
Vu mon rythme au dessin et le rythme de parution du manga, en adaptant tout on serait partis pour un sacré paquet d'années ! A mon avis il sera impossible d'adapter l'intégralité des light novels. Mais le point sur lequel je veux aller jusqu'au bout et que je veux accomplir de manière à ce qu'il soit comme à la fin des light novels, c'est au niveau de la relation entre Holo et Lawrence, quitte à laisser de côté d'autres aspects.
  


Remerciements à Guillaume Kapp et à toute l'équipe d'Ototo/Taifu pour la mise en place de cette rencontre, au staff de Japan Expo, ainsi qu'à l'auteur Keito Koume et à son rédacteur en chef Kentaro Ogino.
 
 

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News