SAKURABA Motoi - Actualité manga

SAKURABA Motoi 桜庭 統

Musicien
Manga news - SAKURABA Motoi
Partager

Biographie

Comment passer d’un groupe de rock…


Motoi Sakuraba est né le 5 août 1965 dans la préfecture d’Akita, au Japon. Il est marié (à Yuko Sakuraba) et à une fille du nom de Mio. Sa passion pour la musique remonte à ses premières années, où il reçut des cours de piano. Il les abandonnera peu de temps après, mais en fera profit à son entrée au lycée, avec l’achat d’un synthétiseur Tesco 110F dont il se servira dans un groupe de musique du coin. Il fait ses études à l’université de Meiji, dont il fut diplômé en 1985.


Cependant, comparé à d’autres artistes compositeurs comme lui, Sakuraba a lui commencé par là où les autres pensent finir en fin de carrière, c'est-à-dire un groupe de musique (on pensera à Uematsu et ses Black Mages, formés en 2005). Il fonde ainsi, en 1984, son premier groupe de rock progressif : Clashed Ice, avec le percussionniste Genta Kudo. Le petit groupe devient plus important l’année suivante, avec l’arrivée du guitariste/bassiste/chanteur Tetsuya Nagatsuma ainsi que le coup de pouce apporté par le légendaire producteur de Made in Japan Records, Shingo Ueno.


Le groupe change alors de nom pour celui de Déjà-Vu et sillonne tout le pays en tournée. Le point d’apogée du groupe arrive en septembre 1988 avec la sortie de leur premier album : Baroque in the Future, qui fait un carton au Japon. Mais avec le départ de Tetsuya Nagatsuma la même année et les multiples divergences musicales à l’intérieur du groupe, celui-ci éclate et se sépare définitivement en 1989.


Motoi Sakuraba continue alors sa carrière en solo (accompagné par deux anciens membres de son groupe, Ken Ishita et Takeo Shimoda), toujours dans le rock progressif, et sortit un seul et unique album en 1990 : Gikyoku Onsou. Cependant, pendant les années qui suivirent en tant que compositeur vidéoludique, il continua à produire de nombreux arrangements de ses créations.


…à un compositeur de musique vidéoludique…


Son travail en tant que compositeur commence l’année de la séparation de Déjà-Vu, en 1989. Il est engagé chez Wolf Team, une filiale de Telenet Japan (qui deviendra par la suite le fameux Namco Tales Studio), en tant que compositeur de haut niveau, et commence à travailler pour le NEC PC-98 sur lequel il composera près de 22 bandes originales de jeux. C’est avec le départ de son PDG, le compositeur Masaaki Uno, en 1994, pour la compagnie Camelot Software Planning, que Sakuraba sera amené à composer pour eux, tout en restant fidèle à la Wolf Team. On citera volontiers ici le jeu Mario Tennis 64.


Et c’est justement l’année suivante qu’il compose la bande originale du premier jeu d'une grande série, Tales Of Phantasia (c’en est d’ailleurs le compositeur attitré, avec Shinji Tamura, si l’on fait exception de Tales of Legendia, composé par Go Shiina). Et c’est la consécration pour Sakuraba.


En 1995, Jun Anasuma, ancien directeur / producteur de Wolf Team, et Yoshiharu Gotanda, scénariste / développeur de Tales of Phantasia, créent tri-Ace, filiale d’Enix. La même année sortira le premier jeu d’une nouvelle longue série, et c’est tout logiquement que Sakuraba répond présent à la composition de Star Ocean sur Super Nintendo. Il en est d’ailleurs le compositeur attitré à ce jour, au même titre qu’une autre franchise du développeur débutée en 1999 : Valkyrie Profile, sur PlayStation.


Ce qui nous amène à la création d’une autre filiale par un ancien de Wolf Team, en plus de tri-Ace. Hiroya Hatsushiba, programmeur / sound designer de longue date de Motoi Sakuraba, fonde en effet tri-Crescendo la même année. Si dans un premier temps la jeune compagnie ne fait que composer pour les jeux de tri-Ace, elle se lance dans le développement, en 2001, avec Monolith Soft (à ne pas confondre avec l’américain Monolith tout court).


Cette nouvelle franchise voit le jour en 2003 sur GameCube, il s’agit de Baten Kaitos, éditée et produite par Namco. Encore une série pour Sakuraba qui, en plus de se voir décerner la distinction de meilleure musique de jeu GameCube de 2004 par IGN, rempilera sur le second volet, Baten Kaitos Origins, sorti en 2006 au Japon & USA, puis discrètement en Angleterre en 2007.


Toujours en 2001 et 2003, il se retrouve à composer à nouveau pour Camelot et entame ainsi une nouvelle franchise : Golden Sun, sur Game Boy Advance. Utilisant le processeur sonore de la portable dans ses derniers retranchements, les bandes originales raviront des millions de joueurs dans le monde, mais ne se verront jamais éditées sur CD et ce, sans aucune raison.


…propriétaire de sa propre société…


Motoi Sakuraba fonde sa propre société, TEAM Entertainment, (encore) en 1999. Cette dernière, qui se donne pour but de promouvoir et licencier le travail d’artistes, réalise des bandes originales de jeux pour le compte de compagnies tierces. A travers elle, il compose des arrangements de ses créations (comme Valkyrie Profile Voice Mix Arrange), des animes (comme Star Ocean EX) ou encore des musiques de séries TV (comme Vanny Knights, Cyber Bi-Shoujo Telomere ou encore TV Asahi Week-end Drama Series).


…et faire des concerts d’arrangements de ses propres créations ?


En 2003, 14 ans après son dernier concert avec Déjà-Vu, Motoi Sakuraba se produisait sur scène, dans un concert à Tokyo. Il y était en compagnie du bassiste Atsushi Hasegawa (membre du groupe Gerard) et du percussionniste Toshihiko Nakamura sur des musiques des jeux Star Ocean : The Second Story et Valkyrie Profile, le tout en rock progressif.


Ce concert bénéficia d’un enregistrement CD & DVD dézonné, ce qui permit aux fans du compositeur de profiter du DVD sans nécessiter de lecteur particulier.


Un second concert se déroula l’année suivante, mais ne fût cependant pas enregistré (officiellement). Aux morceaux de l’année passée s’ajoutaient ceux de Baten Kaitos en plus de compos non issues de jeux.


Ben voilà !


Motoi Sakuraba a beau être un compositeur des plus discrets, on ne peut que rester ébahi devant le nombre de compositions dont il est crédité. Possédant son propre style, oscillant entre new age, rock progressif, blues et improvisations jazz, on peut en déceler la patte sur chaque morceau qu’il a écrit.


Très productif, il est en charge de nombreuses licences : Tales of, Star Ocean, Valkyrie Profile, Shining Force, Everybody’s Golf, Mario Tennis & Golf, Baten Kaitos ou encore Golden Sun… Motoi Sakuraba est en quelque sorte le Toyota de la composition vidéoludique. Pour autant, il n’est pas médiatisé telle une rock star, par souci de tranquillité, et on le comprend bien.


Ses dernières OST et participations reflètent toujours son amour pour la musique : Super Smash Bros Brawl, Valkyrie Profile 2, Eternal Sonata, Infinite Undiscovery et bientôt le quatrième Star Ocean, rien ne peut l’arrêter et on ne peut que saluer l’effort, en tant que joueur, mélomane ou simple amateur.

Compositeur de:

Année Titre Rôle
2016
  • Compositeur

Dernières news de l'auteur


Voir les actualités de l'auteur

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News