Désir © MAX Vol.2 - Actualité manga

Espace Membre

inscription identifiants oubliés ?

Manga - volume

Désir © MAX Vol.2

Rated
12+
Note de la rédaction
Note des lecteurs
Price
6.99 €
Cote : 4.00 €
La cote correspond au prix de vente moyen constaté dans les boutiques d'occasion

Entre une mère malade et un jeune frère développant un trouble de la personnalité, Mio Ômori doit affronter un quotidien vécu plus difficilement encore par les problèmes financiers que sa famille rencontre. Pour échapper à la misère, Mio travaille chez les Jinnai dont le fils unique Shôei, considéré par tous comme la perfection incarnée et dénommé à ce titre « Prince Jinnai » est un camarade de classe. Mais chaque fois qu’il se retrouve seule avec la jeune fille, le cool, le beau et intelligent Shôei se transforme en un snob égocentrique, un tantinet tyrannique. Mio le supporte pourtant tant bien que mal, espérant qu’en se rapprochant de lui, elle aura une chance de lever le voile sur ce passé dont elle ne garde que le souvenir de son enlèvement par des kidnappeurs qui l’avaient confondu avec Shôei Jinnai…

Devenue en quelque sorte le jouet de Shoei (pouarf), Mio change toutefois d'avis sur lui dès lors qu'elle se rappelle enfin de leur passé commun. L'enfance commune des deux adolescents laisse entrevoir l'une des meurtrissures de Shoei et explique pourquoi celui-ci s'est éloigné de Mio après son enlèvement, mais dommage que tout soit si vite expédié. Quoi qu'il en soit, le rôle que la mère de Mio a eu auprès de Shoei trouve une explication et s'est ensuite répercuté sur le mental du garçon. Et tout ceci fait prendre conscience à Mio que... euh... elle est un peu amoureuse de Shoei. Ca sort de nulle part, ce n'est pas logique, mais bon. Quant à la mère de Mio, elle demande désormais à sa fille de... devenir la nouvelle nourrice de Shoei. Comme elle est gentille, la maman. Ah, et accessoirement, Shoei est adolescent, et comme il le dit lui-même, il n'a plus besoin d'une nourrice.

Après toutes ces choses insipides, voici Mio devenue néanmoins la "prof d'humanité" de Shoei. Le garçon, qui a été élevé comme un prince et n'a jamais eu de problèmes, va devoir subir les leçons de Mio afin de devenir un homme plus humain, plus proche des autres. Et entre les cours de cuisine du pauvre et le... euh... vol de légumes dans le potager de Hayato (c'est sûr qu'avec ça, Shoei va devenir plus humain), Ayane Ukyo va pouvoir enchaîner toutes sortes de... hem, "péripéties" pour faire découvrir au Prince la vie du peuple. Ou pas. Parce qu'en fait, les différentes étapes se résument quasiment à ce qui a été dit au-dessus, ce qui est maigre et ne fait, pour l'instant, pas changer Shoei. Au contraire, il continue de faire tourner en bourrique Mio (ce qui est assez drôle à quelques reprises), ou de la tripoter un peu quand il en a envie (ce qui est moins drôle... mais bon, Mio aime ça, donc ça justifie le truc, il paraît).

Bref, il y a un peu de mieux dans ce tome 2, car la perspective de voir Shoei devenir plus proche du commun des mortels pourrait être intéressante, et également parce que Hinata, le petit frère collégien de Mio, commet lui aussi des choses peu enviables pour rapporter de l'argent et intrigue pas mal. Mais c'est encore très laborieux, encore plus quand il y a des "le Prince" par-ci" "le Prince" par-là, ou quand Mio se fait tripoter sans raison (en début de tome Hayato s'y met aussi, comme ça, pour blaguer - ha ha ha, c'est tellement drôle de peloter les filles pour plaisanter... mais bon, de toute façon, par la suite Hayato est transparent).

Chroniqueur : Koiwai


Suivre les commentaires du volume

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

Volumes of the serie

Enigma

D'où vient cette réplique ?
Et Pinocchio devint un être humain.
[ Voir la réponse ]

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News