Kiba Vol.2

Review du dvd : Kiba Vol.2

Publiée le Mardi, 19 January 2010

Après une première saison des plus plaisantes, comprenant les treize premiers épisodes de la série, on retrouve dans ce second coffret la seconde partie comprenant également treize épisodes.

Si les premiers épisodes étaient réellement passionnants du fait d’une intrigue travaillée et captivante, c’est moins le cas ici, ces treize épisodes ne contiennent que des courtes histoires sur deux ou trois épisodes qui n’apportent pas grand chose à la série. Alors telle histoire permet de développer un peu l’univers et de présenter un nouveau peuple, telle autre nous en apprend un peu plus sur l’origine d’un des personnages, Roya précisément, mais au final on se demande si cela aura un quelconque intérêt pour la suite ; la façon dont les évènements sont présentés nous donnent l’impression que ces épisodes sont là pour occuper l’espace, pour combler des vides.

Il faut savoir que la série est une commande de Upper Deck Japan, un fabricant de cartes à collectionner…on comprend mieux la ressemblance à Pokemon ! La série ne serait-elle qu’un prétexte pour vendre des cartes de Spirits ? Après la première partie on était rassuré, la qualité était là, il y avait une unité dans la trame…mais on ne la ressent plus dans cette seconde partie. Les histoires sont intéressantes cependant mais treize épisodes qui s’enchaînent comme ça…avec uniquement un fil conducteur en fond mais alors très profond…
Les deux derniers semblent cependant nous orienter vers une trame à plus long terme, un grand tournoi est organisé où chaque nation va envoyer ses champions… (c’est très cliché c’est vrai, presque navrant mais si il faut en passer par là pour redynamiser le tout…)

Le plus triste c’est que fil conducteur présent en fond semble cacher un gros potentiel, et cela vient augmenter la frustration de devoir passer par des petites histoires secondaires.
Tout ça vient apporter une certaine cohérence à l’univers de la série, le rend plus vaste, mais c’est traité de façon très maladroite. Tous les deux épisodes le pays de Templar envoie des gamins (ce sont les personnages principaux certes, mais ils restent des gamins…) en missions officielles, les pontes savent que ça va mal se passer, mais ils n’envoient pas de renfort pour autant…et on retrouve ce même point de départ en boucle.

Malgré tout, on passe un agréable moment à suivre cette série, on ne s’ennuie pas, la curiosité demeure mais maintenant que la moitié de la série est derrière, il faut passer à la vitesse supérieure.

La qualité de la production demeure inchangée, c’est toujours aussi beau, mais on regrette de retrouver des plans fixes en travelling lors des batailles. Les musiques sont toujours aussi efficaces, à l’inverse de la version Française, qui est tout juste correct…on sent un manque de conviction par moment.

La magie de la découverte a quelque peu disparu, et l’intrigue n’a pas encore relancée l’intérêt suffisamment, mais la suite s’annonce malgré tout plus intéressante.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

13 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News