Cure - DVD - Actualité anime

Cure - DVD

Critique du dvd : Cure - DVD

Publiée le Mardi, 17 Octobre 2017

Cure est un film de Kiyoshi Kurosawa réalisé en 1997. À l'instar de Kaïro ou plus récemment Creepy, Cure est un film atmosphérique, où le réalisateur nous transporte de plan en plan dans une intrigue nébuleuse et mystérieuse.





Comment définir le registre de Cure ? Kiyoshi Kurosawa est souvent cité comme étant un cinéaste de films d'horreur.
Ces œuvres comportent du suspense, on peut les qualifier de thrillers. Mais il est vrai que le spectateur a tendance à se perdre dans l'intrigue et l'atmosphère étouffante de ses films, et cela a effectivement quelque chose d'horrifiant.



Ainsi, il est difficile de vous décrire avec précision de quoi retourne le film de Kurosawa. Il y a un flic, presque typé hard-boiled (chevelure ébouriffée, en manteau sombre, avec une femme dépressive dont il se soucie tout le temps), des meurtres stylisés (les victimes sont tailladées en X à la gorge), et un suspect insoluble de par son amnésie totale. Et avec ça, le spectateur est amené de scène en scène, de plan en plan, vers toujours plus d'inconnu.
Est-ce un problème ? Pas vraiment.


En effet, comme dit plus haut, Kiyoshi Kurosawa utilise le cinéma surtout pour nous plonger dans une atmosphère incroyable. Parfois, on peut imaginer des thématiques qui reviennent telles des obsessions – le principe de disparition, d'évaporation notamment. Malgré tout, il est très difficile de dire avec certitude qu'il a voulu signifier telle ou telle chose.
Dans des interviews, il indique vouloir parler de « fantômes » dans ses films. Dans Cure, on peut essayer ce rapprochement, en la personne de ce fameux suspect, dont on a une forte présomption de culpabilité, mais plus l'inspecteur se rapproche lui, plus il se montre insaisissable et lui échappe tel un être immatériel.


Dans cette façon de peindre une ambiance noire et énigmatique, il y a quelque chose de très élégant et littéraire, feutré même. Le sound design est également très important, et ne manque de faire son effet. Kiyoshi Kurosawa a une façon bien à lui de mettre en scène un scénario simili-policier, avec des moments aériens et emplis de malaises à la fois.
Ainsi, il respecte l'adage du cinéma qui veut que la discordance fascine le spectateur et que c'est ce qui doit lui être montré.


On ressort de ce film circonspect sur les intentions du réalisateur, mais malgré tout immédiatement séduits par ce voyage dans l'inconnu que nous venons de faire. Plein de questions, qui resteront pour beaucoup sans réponse, mais qu'importe, Cure est une expérience incroyable, et un excellent point de départ pour creuser la filmographie de ce cinéaste original.
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Raimaru

17 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News