Switch - Actualité manga

Switch

Critique de la série manga

Publiée le Jeudi, 09 January 2020

Pour changer aujourd'hui, parlons d'une petite comédie romantique très sympathique qui est passé plutôt inaperçu chez Delitoon : « Switch ». Bien que le dessin semble très basique, qu'on pourrait trouver dans ces livres assez douteux qui vous apprennent à dessiner du manga, je vous assure qu'il ne faut pas s'arrêter là, car elle a bien plus à offrir...



Nam Ha-Seok et Son Yeo-Eun sont deux adolescents que tout semble opposer. Pour autant, ils vont se rencontrer dans des circonstances assez particulières : ils sont tous les deux embarqués par les messagers de la mort vers l'au-delà ! Heureusement pour eux, tout ceci n'était qu'une erreur, mais au moment de réintégrer leurs corps, voilà qu'ils se retrouvent dans le mauvais ! En attendant de retrouver la personne ou le moyen de régler leurs problèmes, ils vont devoir jouer la comédie. Mais pas facile pour un jeune homme bagarreur et colérique de jouer les jeunes filles douces et attentionnées, et vice versa ! Arriveront-ils tout de même à faire illusion et à retrouver leurs corps et leurs vies ?

Encore une fois, nous allons avoir le droit à une série qui s'éloigne bien de ce qu'elle pourrait être ! Nos deux héros si stéréotypés en apparence, la jeune fille douce et romantique et le bad boy, sont bien plus qu'il ne semble être. Par exemple, on apprendra rapidement que Yeo-Eun a déjà été confrontée à la mort, ayant déjà subi une opération du cœur. Quand à Ha-Seok, sous ses air colériques, il a été traumatisé par une perte qui le pousse à ne plus se lier à qui que ce soit. Autour d'eux gravitent des personnes plus ou moins intéressantes, notamment le voisin « parfait » de Yeo-Eun, Se-Jin, qui s'avère assez flippant au final. Et ne parlons même pas celui que recherchait désespérément Ha-Seok, Won Sang-Soo, le chef des délinquants de son lycée. Un jeune garçon violent qui n'hésitait pas à briser la vie de ses camarade de classe, jusqu'à commettre l'irréparable... rassurez-vous, la comédie est tout de même bien là, évidemment avec le décalage de personnalités entre nos deux héros. C'est vraiment très drôle de voir le corps d'Ha-Seok avec la personnalité de Yeo-Eun, et de voir les effets que ça a sur son entourage notamment. Les effets sont moins visible dans le camp adverse, si ce n'est qu'un « observateur » bien mal avisé va se rendre compte que quelque chose cloche. En somme, « Switch » est une série drôle mais assez profonde, qui n'hésite pas à aborder des thématiques assez lourde sous ses airs gentillets. On ne rentre pas non plus au fond des choses, mais le traitement de ces sujets est bien suffisant et très respectueux pour ce genre de série.



Côté dessin, rien de bien exceptionnel. Le style est ultra conventionnel, les décors, comme dans la plupart des webtoons, sont assez anecdotiques. Je me répète ssez pour ce type de BD mais il n'y a pas grand chose à dire souvent. Le dessin est la plupart du temps assez fonctionnel et rare sont les séries, en tout cas chez Delitoon, qui tire vraiment profit de ce format. Au contraire, certains poussent parfois le vice à faire des cases de Bds papiers qu'ils coupent ensuite pour intégrer dans le format.

Au delà du côté comédie romantique, « Switch » est avant tout une jolie série sur l'adolescence, sur le deuil et sur l'acceptation de soi. Le parcours de nos deux héros sont très beaux et cachent des blessures bien plus profondes que ce à quoi on aurait pu s'attendre. Bref, je vous recommande cette jolie série qui, même si elle ne révolutionne pas le genre, à pleins de belles choses à offrir...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

15 20

Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News