Sentimental color - Actualité manga

Sentimental color

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 12 Novembre 2018

« Il y a ce que l'on voit à l’œil nu et ce que l'on ne voit pas. Il y a l'obscurité... et il y a la lumière qui dessine les contours des choses... et les couleurs qu'elles reflètent. Ceci est une histoire de couleurs. Plus précisément de couleurs de sentiments. »

Réalisé par Yoon Jeong, le manhwa Sentimental Color  est un recueil d'histoires courtes en 2 tomes, tout en couleurs, avec pour fil conducteur la thématique : quelle est la couleur de vos sentiments ?


Ces histoires, d'une longueur qui varie entre quelques pages et deux chapitres entiers, traitent des sentiments au sens large, et non juste amoureux comme on aurait pu le croire. De plus, ceux-ci sont toujours associés à une couleur. Les personnages sont des enfants, des adolescents ou des adultes. On retrouve toute une palette de situations : une fille trop frileuse en rendez-vous amoureux, les mensonges d'une petite fille, un homme qui revient sur sa rupture, une lycéenne qui ment par excès de timidité, la vie de deux jumelles absolument identiques...



Il s'agit d'une succession d'histoires très variées, qui en revanche ne sont pas très approfondies. Mais si certaines sont très légères, d'autres, tout de même, abordent tout en douceur des problématiques plus sérieuses. Par exemple, le premier chapitre met en avant les préjugés concernant la différence entre les sexes. Bien sûr, celle-ci est ici axée sur les couleurs. C'est l'histoire d'un jeune homme qui se met à porter du rose pour se rapprocher de celle qu'il aime. Toutefois, il va se rendre compte que cette teinte lui plaît vraiment. Il est alors confronté au regard des autres : le rose, c'est pour les filles, impossible qu'il aime cette couleur, ou alors il est gay...

Yoon Jeong veut nous montrer qu'il ne faut pas s'enfermer dans des codes de genres.

L'apparence est aussi mise à l'honneur. Une jeune fille belle et mince prend du poids pendant l'absence de son petit ami. A son retour, il ne la reconnaît pas, et la voilà qui complexe : puisqu'elle est grosse, elle ne peut plus être attirante. C'est l'occasion pour l'auteure de rassurer ses lectrices sur le fait que le vrai amour ne s'arrête pas aux apparences et qu'il ne faut pas mettre sa santé en danger pour mincir.



Une autre histoire, en deux chapitres, nous parle de tolérance, de dépasser ses a priori pour apprendre à aimer. Pour ce faire, l'auteure met en scène une jeune fille, son petit frère et le chat qu'ils viennent d'adopter. Or ce chat est noir... Superstitieuse, la grande sœur le craint, elle le rejette. Mais un événement va les rapprocher. Avec d'autres courts récits, Yoon Jeong nous montre qu'il est très important de communiquer entre frères et sœurs, mais aussi que parfois une rencontre avec une personne peut nous aider à reprendre confiance en l'avenir avec la discussion entre une professeure – qui ici a plus un rôle d'adulte expérimenté que de prof – et une élève.
La dernière histoire sort de la tranche de vie classique puisqu'elle apporte un côté fantastique, qui jure un peu avec le reste de cette série courte. En effet l'héroïne peut lire les auras des gens autour d'elle. En revanche, le message est intéressant. Elle fait tout pour satisfaire les autres au détriment de ses propres sentiments et envies. Son nouveau voisin, qui l'intrigue avec son aura étrange, va la bousculer un peu pour lui ouvrir les yeux et la pousser à s'affirmer.




Les graphismes quant à eux sont très soignés et maîtrisés. Les couleurs sont très nettes. Celles choisies pour le fond sont la plupart du temps dans les tons clairs, ce qui ajoute à l'ambiance douce ressentie à la lecture.



En définitive, des thèmes assez classiques, qui sont traités en surface. Ce qui toutefois n'empêche pas de prendre plaisir à lire ces histoires très bien illustrées. On notera aussi que deuxième tome est tout à fait dans la lignée du premier. L'édition est de bonne qualité, dans un grand format confortable. Le papier glacé met en valeur la colorisation. De plus, des cases bonus sur le travail de l'auteure et les origines de la série viennent enrichir les deux volumes...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

14.5 20

Note des lecteurs
15/20






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News