Mistake Lover - Actualité manga

Mistake Lover

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 13 July 2020

Aujourd'hui, nous allons parlez d'un petit webtoon de 40 chapitres, un BL qui partait bien, et qui a plus ou moins bien mal fini. Aujourd'hui, nous allons parler de « Mistake Lover » de MeriG, le BL pétard mouillé qui aurait mérité une dizaine de chapitres en moins pour être vraiment appréciable.

« Mistake Lover » nous raconte un stratagème assez douteux initié par Heeseo, un jeune garçon au cœur d'artichaut qui va demander à son meilleur ami Jingeon de travailler dans une boutique à sa place pour veiller sur son nouveau crush, un certain Dongyeon. Un jeune homme qui est bien en dehors des standards habituels du jeune homme. Au contraire, Jingeon trouve Dongyeon très à son goût, et ce sera dur pour lui de résister à la tentation. Alors quand Dongyeon va prendre la gentillesse de Jingeon pour de l'affection, tout va déraper. Des barrières seront franchis, et une relation « interdite » va naître... Mais comment cela se passera-t-il au retour de Heeseo ? Celui-ci a-t-il vraiment été honnête avec son meilleur ami ?

« Mistake Lover » part donc d'un postulat assez discutable, qui rappellerait presque le film « Parasite », mais qui va suivre un chemin bien moins disruptif que ce dernier. Au contraire, toute l'histoire va se concentrer sur une série de malentendus, rigolos dans un premier temps, mais rapidement, très rapidement insupportables. Surtout quand on découvre l'histoire via Heeseo, quand on se rend compte qu'il avait monté une sorte de stratagème idiot pour ne pas se faire piquer le sujet de son affection, et à partir de là, le webtoon devient inutilement long. Parce qu'à partir de là, on revit quasiment tout du point de vue de Heeseo. Et bon dieu, que ce personnage est mauvais. C'est une véritable chiffe molle, qui aura fait tourné en bourrique son meilleur ami, l'aura plongé dans une certaine affliction, et n'aura même pas eu le courage de tout révéler une fois que les choses se sont mises sur les bons rails. Bref, c'est un cancer ce gars, désolé de le dire, et qu'est-ce que je me sens désolé pour son côté, Seungwoo. Enfin bon, Jingeon, son meilleur ami, n'est pas forcément mieux... Il n'aura pas hésité à faire des avances à l'hypothétique objet d'affection de son meilleur, et après sa « culpabilité » le rendra complètement bouché. Mais bon, se laisser porter par ses sentiments est presque excusable. Presque. Bref, ce sont finalement les deux personnages secondaires, Seungwoo et Dongyeon qui sauve la mise. Ils vont se retrouver avec deux boulets, mais bon... Ils les ont choisis, si l'on peut dire.
En fait... Tout est cousu de fil blanc. Comme pas mal de BL, me direz-vous, mais là c'est tellement appuyé qu'on se prend tout en pleine figure. Et si on avait échappé à tout ce passage avec Heeseo, et que ça avait été expédié en deux-trois chapitres, ça aurait été. Mais ici, au contraire on se retrouve avec un gâteau à la crème auquel MeriG rajoute une double dose de chantilly, ce qui le tout... Totalement indigeste. Il n'en reste pas moins que l'alchimie entre nos deux couples est assez bonne, que l'humour marche bien. Mais... Mais est-ce vraiment impossible de faire une bonne comédie romantique sans quiproquos ? Pourquoi doit-on toujours en passer par là ? Messieurs dames les auteurs, pouvez vous arrêtez de nous imposer ça, en tout cas en trame principale, s'il vous plaît ? C'est un poncif bien trop utilisé, il faut passer à autre chose maintenant...

Côté dessin... C'est le gros points positifs de la série. On a un style tout en rondeur, qui donne aux personnages un côté très mignon, tout en leur donnant de vrais carrures de « bonhomme ». on ne se retrouve pas qu'avec des personnages androgynes, en somme. On regrettera toujours ce manque de travail sur les décors, son découpage un peu trop conventionnels, mais dans l'ensemble, les dessins sont agréables, et très

Bon, côté édition on a encore le problème de la censure, surtout quand on sait que certains chapitres font littéralement quatre à cinq cases quand ils sont censurés... et en plus la version non censurée n'existe pas chez Delitoon (ou en tout cas, je ne l'ai pas trouvé). De toute manière, il aurait fallu les racheter derrière, était-ce mieux ? Car les moments un peu coquins auraient pu sauver cette série, vu que le dessin est le gros point positif de la série. Mais sachez que ce ne sera jamais le cas, quel dommage vraiment, on aurait pu au moins avoir des moments un peu croustillants. Niveau traduction, ça reste très correct, rien à dire là-dessus.

Bref, une série qui avait un postulat assez sympa, mais qui s'est beaucoup, BEAUCOUP trop étendu sur la durée. Une grosse déception en somme, et c'est vraiment dommage, avec de si beau dessin et de si beaux personnages. Si vous aimez les Bls, vous aimerez « Mistake Lover », mais sachez qu'à certains chapitres très « écourtés »... vous allez vous sentir floué. Je vous conseille donc de profitez d'une promo de Delitoon pour vous la procurer, sinon, passez votre chemin.
    


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

11 20

Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News