Cat's Eye - Actualité manga

Cat's Eye


Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
16/20

Je rejoins toms33! Une série à prendre avec le second degrès qui nous est servi. Certe, la fin n'est des plu soignée et certains passges ne sont pas forcément indispensables à l'intrigue générale sinon de nous divertire. Mais quelle créativité! Le pitch se suffit à lui même : 3 soeurs qui volent des oeuvres afin de retrouver leur père au nez et à la barbe de la police que pour partie elles fréquentent. Des idées pareilles, j'en redemande. Un bon scénario reposant sur la maîtrise de l'ironie dramatique, HOJO exploite cette intrigue à merveille et nous livre un vaudeville à la nippone.

Cette série nous permet de voir évoluer le coup de crayon de HOJO. Vous constaterez que le dernier volume est très différent du premier.

Série incontournable pour les amateurs de grand-guignolesque

cobra88

De cobra88 [65], le 24 Febuary 2018 à 00h37

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

9/20

Cat's Eye est un manga de Tsukasa Hojo, célèbre pour City Hunter (et c'est à peu près tout mais chuuut ;) ) et qui n'est absolument pas un auteur spécial pour moi,  n'étant pas né dans les années 80, je ne vénère pas city hunter, même si j'aimerais trouver la série à bon prix, et la meilleure impression qu'il m'ait fait est avec la série angel heart que je n'ai même pas fini ... Cat's Eye est donc ma 1ere série complète de cet auteur.

Et comment pourrais-je commencer cette chronique ? Je n'ai honnêtement pas grand chose à dire, c'est une série sympathique à lire, assez drôle (voir très drôle par moment) assez dynamique, et plutôt divertissante ! Chose surprenante quand on voit que la série est principalement épisodique, c'est un véritable exploit que de rendre basiquement le même chapitre (cat's envoi une carte, toshio se rend au musé, il se fait avoir, retour au début) divertissant pendant 7-8 tomes ... Bravo.

C'est d'ailleurs ces premiers tomes qui sont, avec un peu de recul, le meilleur souvenir que je garderais de ce titre (non pas que j'en garderais beaucoup de toute façon) ... Car Hojo opère un changement vers les tomes 7-10 (la transition est molle, si bien que je ne me rappelle pas précisément le tome ou elle a eu lieu) pour se concentrer d'avantage sur ces personnages et sur la relation des plus ambigüe entre Hitomi et Toshio.
Car ce qui rend vraiment la série attractive, c'est bien cette relation des plus étrange, base de nombreuses blagues et quiproquos dans les premiers tomes (ce qui les rends plutôt bons) qui devient néanmoins bien plus sérieuse dans les tomes de la 2nde partie, et encore plus dans les tomes finaux.
Enfin je met sérieux entre guillemets, et je pourrais aussi y mettre relation car certes, nos deux zigotos sont fiancés, pourtant il faut attendre le tome 7 pour voir le 1er vrai baiser, alors au moins leur histoire avance ... Mais elle avance trèèèèèèèès lentement, bon si l'on compare à certaines romances plus modernes forcément c'est toujours ça ... Mais me*rde tant de lenteur, j'ai beau savoir qu'il s'agit du Japon et des années 80, je n'y crois pas x) .

On peut aussi pester contre la répétitivité des péripéties de la 2nde partie qui se résument à holala Hitomi/Toshio est jaloux(se) et crains pour son couple alors qu'il y ai des périodes de doutes dans un couple me semble normal, mais quand il est clairement établis que les deux tourtereaux s'aiment comme pas possible et quand on se rappelle que les deux sont ensembles depuis de nombreuses années d'après le manga, on ne peux plus y croire, on n'a pas l'impression de voir un couple d'adulte, mais plutôt une amourette de lycéens ... Dans un manga xD ... Enfin, il s'agit d'un shonen ne l'oublions pas.
Cette répétitivité et cette non-crédibilité n'était pas gênante dans la 1ere partie, puisque au final le réalisme n'était pas la priorité de l'auteur à ce moment, et il lui préférait la comédie légère et efficace.

De plus, ces chapitres de cambriolages n'était pas entrecoupés de chapitres entièrement basés sur des gags de sous-vêtements dignes des heures sombres de love hina ... Ou de simples digressions sur la jalousie des collègues de Toshio, qui pour des raisons abstraites décident de tout faire parfois pour mettre à mal son couple ._. ... Décidément, j'ai du mal avec l'humour qui à besoin de rendre ses personnages stupides pour être efficace.

C'est dommage, car en 15 tomes il y a vraiment moyen de bien développer ses personnages, et c'est d'ailleurs ce qui est en partie fait. A force de les voir faire des cabrioles comiques on fini par s'attacher tout de même, et les conclusions/introductions servent souvent les personnages, ainsi que certains chapitres intéressants, on regrettera tout de même que pour 1 chapitre ou l'on apprécie/constate la confiance qui règne au sein du duo Hitomi/Toshio et que pour 1 chapitre ou l'on rigole franchement, il y en ai 5 qui nous font rire ... Mais à demi seulement, et qui nous ferrait presque grincer des dents parfois :/ .

Et malgré tout, j'étais assez satisfait de cette formule mal dosée certes, mais globalement efficace, de plus, après ces 14 tomes en compagnie des personnages, un réel sentiment de sympathie se créer vis-à-vis des personnages, ce qui rend le tome final particulièrement savoureux (tomes finaux avec un fil rouge beaucoup plus présent qui sont bien plus sympathique que le reste de la série) avec un climax tiré par les cheveux, du mélo classique et une happy-end mielleuse ... Mais la série n'ayant jamais eu vocation à être autre chose que du simple divertissement, disons que ça passe.

Enfin ... ça pourrait passer ... ça pourrait passer sans cette fin, sans ce dernier chapitre. Ce n'est pas la non-résolution de certaines intrigues qui me dérange ici, mais plutôt la création à la dernière minute d'une dernière péripétie (et je déteste ça, c'est presque toujours forcé et non nécessaire, une conclusion ne se fait pas en 3minutes/pages, et mérite amplement son propre chapitre/épisode !) qui en plus de tomber dans les abîmes de la facilité, remet en cause l'existence même d'une portion non négligeable de la série.
De la même façon que les fin en reset temporel ruinent souvent une série en disant enfait le film il a jamais existé lol ici cette fin dis la même chose avec tout (je dis bien tout) ce qui faisait la tension et l'intérêt du couple principal. Car au final, il ne s'agit que d'un couple de coincé comme on en voit tant chez nos amis japonnais ... Ce qui faisait le sel de ce couple c'était bien sur le fait que l'un était policier, et l'autre voleuse, alors que Toshio traquait sa fiancée celle ci lui cachait son identité, c'est basiquement le scénario au plus bref ... Et la fin dit non, en fait on va pas régler le problème, on va simplement le faire disparaitre ce qui est juste nul.

Nul, c'est le seul mot adéquat pour décrire cette fin allant à l'encontre de tous ce qui a été mis en place par les 15 tomes précédents ... Nul ... C'est triste.

Cette série aurait été une sympathique version de Lupin III avec de jolies filles si ce n'était pour cette fin, qui viens la ramener dans les abysses de la médiocrité, là ou est sa place ... Je suis profondément déçu par cette série, culte pour beaucoup dont j'avais entendu grand bien, et par Hojo, vénéré par un très grand nombre de personnes ... Mais vu la médiocrité de cette série, j'en viens à me demander si city hunter ne sera pas une simple version améliorée de ce pétard mouillé ... En tout cas, Hojo n'était pas en tête de ma liste d'auteurs à suivre, mais il viens encore de perdre des places ^^'.

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 28 August 2015 à 05h45

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

17/20

Un super manga qui ma refais replonger dans les dessins animés que j'adorais regarder.

Mais c'est largement mieu le manga avec de super bonne intrigue et des scenes de dispute hilarante.

Même si il y a quelque passage ou ces pas terrible sa tien toujours en haleine par ces rebondissement inprevu.

Et avec une fin grandiose et des larmes.

toms33

De toms33 [1148], le 15 March 2014 à 09h19

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News