Zettai Karen Children Vol.47 - Actualité manga

Zettai Karen Children Vol.47

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 25 Febuary 2021

La manipulation mentale orchestrée par les Black Phantom ne touche désormais plus uniquement Fujiko et B.A.B.E.l.: en essayant de se renseigner, Magi s'est, lui aussi, retrouvé contaminé... et le numéro 2 de P.A.N.D.R.A. fait désormais face à son propre chef, Hyôbu, qui a bien compris la situation. Magi lui dit avoir encore tous ses souvenirs, ce qui veut dire que quelque part il est encore lui-même et que son âme peut être sauvée. Mais rien ne sera aussi simple: le Major devra sans doute, malgré tout, détruire le corps de son fidèle allié. Un violent combat semble alors inévitable, et la situation apparaît compliquée pour le Major puisque Les Black Phantom ont pensé à tout: la contamination mentale ne fait que s'accélérer quand on essaie d'intervenir dessus... Hyôbu pourra-t-il alors comprendre comment celui qu'il appelle aussi Shirô s'est fait manipuler ?

Au vu de la situation critique entre les deux hommes qui étaient alliés il y a encore très peu de temps, on s'attendait ici à un possible affrontement tendu voire dramatique, et globalement on a un peu de ça: Shiina montre bien que le duel est violent car aucun des deux adversaire n'hésitera à passer à l'attaque. Et pourtant, c'est tout autre chose qui vient animer quasiment tout le volume puisque, pour essayer de comprendre comment Magi/Shirô a été contaminé et pour espérer le sauver, Hyôbu n'a d'autre choix que d'entrer dans son esprit pour se replonger dans son passé commun avec lui.

Le volume se présente alors surtout comme un long flashback débutant à l'époque où Magi (encore enfant) et Hyôbu se sont rencontrés, montrant comment le jeune garçon a rejoint P.A.N.D.R.A.. Et l'intérêt, ici, est forcément double.

D'un côté, on découvre avec intérêt tout un focus sur Magi/Shirô et sur ce que Hyôbu lui a apporté en le recueillant dans son groupe, aux côtés d'autres visages comme Momiji, Yô et Muscle. On découvre un enfant qui a été d'emblée brisé par la vie, et qui a dû survivre par ses propres moyens avant que le Major ne lui offre de nouvelles possibilités, entre l'affirmation de ses pouvoirs pour se venger de ceux qui on ruiné son enfance, et surtout la présence d'un "foyer" où grandir et où, au fil du temps, son lien avec le Major est devenu fort jusqu'à faire de lui le numéro 2 de P.A.N.D.R.A..

Et d'un autre côté, ce nouveau flashback se présente comme la suite logique de celui effectué il y a déjà plusieurs tomes sur Hyôbu, dans la mesure où on continue de suivre le parcours de ce dernier à une autre époque: 50 ans plus tard, soit à l'époque où les Children étaient sur le point de naître ou venaient de naître. On entrevoit un Hyôbu qui a encore bien changé, et Shiina aborde avec efficacité l'état d'esprit qu'il pouvait avoir à cette période, entre son assombrissement, son désir de vengeance, sa relation désormais antagoniste avec sa "frangine" Fujiko, et bien sûr ses espoirs placés en sa future Reine...

Entrecoupé de quelques brefs moments dans le présent pour encore accentuer l'aspect critique de la situation, et ponctué tout de même de quelques notes d'humour (avec une mention spéciale à Muscle et à son "Magnum"), ce tome se montre alors très intéressant et prenant. Offrant un focus efficace sur le parcours de Magi, poursuivant la découverte du passé de Hyôbu à une autre période de sa vie, et accentuant alors forcément les enjeux dans la confrontation terrible entre le Major et son numéro 2, la lecture accentue de plus belle les attentes pour la suite.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News