Zettai Karen Children Vol.27 - Actualité manga

Zettai Karen Children Vol.27

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 18 August 2017

En Comérique, Minamoto, chargé de calmer le jeune Esper prodige Adam Hamilton, s'attache à cet enfant de 10 ans qui lui rappel, à bien des égards, comment ses trois Children protégées étaient quand il les a rencontrées. En compagnie du garçon, il se rend sur des rails de train qui semblent réveiller en lui de douloureux souvenirs... Que représentent ces rails pour Adam ? Pour le découvrir et sauver Adam, Minamoto, en compagnie de Sakaki et de Grisham, va devoir s'immiscer dans son esprit pour entrevoir ses souvenirs et les blessures qui y sont liées...


Entamée dans le tome précédent, la partie sur Adam s'achève assez vite, Takashi Shinna ayant rarement goût à faire traîner les choses. Mais cela ne l'empêche pas, une nouvelle fois, d'offrir du bon travail en faisant ressortir pas mal de choses en Adam. Pourquoi il a-t-il voulu devenir plus fort après la découverte de ses pouvoirs ? Que s'est-il passé pour qu'il en arrive à penser qu'il n'aurait jamais dû naître ? On découvre un enfant meurtri par un sentiment de culpabilité qui n'a pas lieu d'être, et l'auteur peut alors évoquer à nouveau la difficulté d'accepter ses pouvoirs pour ces enfants Espers. En toile de fond, Shiina en profite encore pour souligner les ambitions de Hyobu, toujours à l'affut d'une erreur de Minamoto et patient dans ce qu'il attend de ce dernier et des Children. Mais le mangaka en profite aussi pour souligner encore un peu le rôle de Kaoru, Aoi et Shiho, venues illégalement en Comérique pour apporter discrètement leur soutien et leur confiance à Minamoto. Rien de bien neuf tout compte fait, mais l'auteur ne perd jamais de vue ses axes, même s'ils évoluent lentement.


Après ça, le gouvernement américain se verrait bien engager Minamoto comme commandant contre quelques millions, mais il est évidemment inenvisageable pour le jeune homme d'abandonner ses protégées !  La suite du volume offre alors plutôt un récit plaisant en ceci qu'il met en avant cette chère Aoi, mais surtout Tim et Barret, qui l'accompagnent dans sa visite auprès de son frère malade Yûki. Alors que tous trois sont seuls, éloignés de Minamoto et des autres Children, Tim se sent soudainement patraque, et le pire semble devoir arriver suite à des manipulations ennemies... Pas mal centrée sur l'action, cette affaire où les trois adolescents doivent se débrouiller quasiment seuls permet surtout de mettre un peu plus en valeur chacun d'eux. On revoit un peu plus en détail une part du passé d'Aoi, fillette alors effrayée par ses pouvoirs l'ayant obligée à changer de vie, qui se renfermait sur elle-même, mais qui a appris à s'ouvrir grâce à Kaoru et aux autres. Et on se plaît à voir Tim et Barret un petit peu plus approfondis eux aussi, tant il est finalement rare de les voir réellement mis sur le devant. Pour devenir des hommes fiables et aptes à protéger les Children, nul doute qu'ils auront encore des progrès à faire, mais la volonté est là. Et pendant ce temps, on attend de pied ferme de voir ce que donneront les nouveaux plans de Gilliam et de Black Phantom, manipulant Yûri et cherchant à copier les ondes du boost des Children.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News