The Legend of Zelda - The Minish Cap - Actualité manga

The Legend of Zelda - The Minish Cap

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 02 March 2011


Les Minish sont des petits êtres venant en aide aux humains de manière discrète. Lors de la fête annuelle des Minish à Hyrule, un puissant sorcier du nom de Vaati transforme la princesse Zelda en pierre. Afin de sauver son amie, le jeune Link décide de partir en voyage à la recherche du peuple Minish, ces dernier étant les seuls à pouvoir réparer l'épée des quatre, une puissante arme qui permettra de surpasser la malédiction.

Ce nouveau one-shot de la saga Zelda est adapté du jeu vidéo du même nom sorti en 2004 sur Gameboy Advance en France. Cette aventure se démarque, comme quelques autres, par l'absence de Ganondorf en tant qu'ennemi principale. De fait, un nouvel adversaire fait son apparition, le mystérieux Vaati.

Seulement, ce nouveau titre Zelda possède les même défauts que les autres œuvres : A savoir un rythme beaucoup trop rapide, des affrontements bâclé et souvent peu lisibles et une conclusion tout aussi hâtive. Adapter un jeu vidéo en un unique tome et en faire une œuvre sympathique est chose presque impossible, et les auteurs de ce récit ne l'ont toujours pas compris. Ainsi, celui qui n'a pas joué au jeu vidéo est souvent perdu. Tout s'enchaine tellement vite qu'il est impossible de suivre exactement le récit. Ainsi, le manga s'adresse uniquement à ceux ayant joué au jeu éponyme.
Mais même pour le fidèle joueur, cette adaptation manga est rageante, à peu près pour les même raisons. Le rythme trop rapide force à retracer les divers évènements du jeu à vitesse grand v. Pourtant, pas mal de petits éléments du jeu sont présent, mais ils sont tellement survolés que ça en devient frustrant. Avec deux petits volumes de plus, il y avait largement de quoi faire une adaptation de bien meilleure qualité !

Mais ce nouvel opus de Zelda en manga se démarque par une petite nouveauté : C'est le premier manga de le saga avec un dessin très "cartoon" à sortir en France. Si le dessin correspond aux graphismes du jeu, repris de Wind Waker sur Gamecube, il accentue l'aspect de légèreté du titre et se montre quand même plus agréable que le style "sérieux' d'Akira Himekawa. Malheureusement, un coup de crayon plaisant ne rattrape pas l'échec de ce volume.

Zelda : The Minish Cap est donc, encore une fois, un titre à mettre entre les mains des plus grands fans de la saga uniquement. Si le côté adaptation est des plus déplorable, l'ensemble reste toujours une lecture agréable, d'autant plus que les sketchs de fin de tome sont assez amusants. Mais malheureusement, ce n'est toujours pas avec ce tome que la saga Zelda brillera en manga.


Takato


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

10 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News