Warlord Vol.15 - Actualité manga

Warlord Vol.15

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 29 January 2018

Les affrontements font rage partout, humains et démons s'affrontant pour la domination! Mais Shamarkal dévoile son vrai visage, il veut s'emparer de l'artefact maléfique et pour cela il n'hésitera pas à sacrifier tout le monde... Maruhan s'oppose à lui, mais tombe sous l'emprise de l'artefact, perdant ainsi tout contrôle de lui même...


On le sentait venir depuis un moment, tout semblait nous diriger vers la fin de ce titre, et la voilà qui arrive, enfin a-t-on envie de dire! 


On était resté en pleine confusion avec de l'action à ne plus savoir quoi en faire, des personnages qui se ressemblent tous, dont on ne sait plus qui sont leurs alliés et leurs ennemis qui se battent tous les uns contre les autres...on reprend dans cette même confusion avec toujours ce pauvre Maruhan qui continue de se faire massacrer! 


En quinze tomes, celui qui est vendu comme le personnage principal et héros du titre n'aura cessé de se faire malmener pas tous les autres personnages qu'il a croisés; il est vendu comme un puissant guerrier, mais il ne cesse de se retrouver entre la vie et la mort suite à des défaites! Ici dès les premières pages du tome il se fait gentiment arracher les bras (qui bien évidemment repousseront...normal) par un adversaire surpuissant qui bien entendu à l'issue de cette humiliation décide de le laisser vivre pour qu'ils se retrouvent plus tard... Le tome commence à peine qu'on est déjà agacé par les facilités et autres clichés! 


Et à partir de là suivront des dizaines de pages d'affrontements, quasiment sans transition, sans lien, un adversaire succédant à un autre, un monstre de puissance laissant sa place à un autre...pour des affrontements qui ne se justifient pas réellement si ce n'est en mettre plein la vue! 


Bref, toujours la même confusion, toujours le même sentiment de précipitation, sans vraiment prendre le temps de poser les choses... Bien entendu que pour la conclusion il n'est plus l'heure de poser les choses, mais cela n'excuse pas certains raccourcis qui nous donnent le sentiment d'avoir raté des éléments, d'avoir sauté des pages, alors que pas du tout, c'est juste la narration qui est foireuse! 


Le mot de la fin est bien entendu laissé à Maruhan qui s'improvise enfin comme étant le héros puissant qu'on nous vend depuis le début, un boost de puissance qui n'est pas véritablement expliqué...mais qui s'en soucis encore? 


La fin de ce titre nous laisse donc indifférents, il était grand temps d'y mettre un terme alors que la série n'avait pour seul intérêt que son graphisme et le charisme de ses personnages...des personnages creux et clichés, mais possédant des design remarquables.  


Ce dernier opus se lit aussi vite que les précédents, voire peut-être même plus rapidement...mais il ne nous laissera pas du tout un souvenir impérissable. On range et on passe à autre chose! 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

9 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News