Carré de ciel bleu (Un) Vol.1 - Actualité manga

Carré de ciel bleu (Un) Vol.1

Rédaction
Lecteurs
16 /20

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 17 Mars 2011

Après cinq années passées à Tokyo où elle est devenue une vedette de la chanson, Fumika retourne dans sa tranquille ville natale pour une courte période. Sur place, elle retrouve Shûichi, son ami d'enfance passionné de photographie, mais aussi Miyuki qui a perdu la mémoire.

Un carré de ciel bleu est un des nouveaux titres Dokidoki lancé récemment, et ce premier tome a de quoi intéresser par son prix attractif de seulement 5 euros. Un petit prix ne cache pas forcément une bonne série, et heureusement que ce n'est pas le cas ici.

Ce titre exploite un thème plutôt intéressant, celui de la perte de la mémoire et ce qu'il advient des sentiments dans ces circonstances, mais aussi de la douleur qu'une telle perte engendre. A travers Miyuki, nous trouvons un personnage assez désemparé, effrayé, qui est rebutée par Fumika qui se prétend son amie d'enfance. Seulement, Miyuki semble avoir trouvé quelques repères aux côtés de Shûichi.
Dans un contexte moins original, nous avons une sorte de triangle amoureux tant les deux héroïnes semblent être très attachés à Shûichi qui se retrouvera en fin de tome dans une situation bien embarrassante car il semble bien que son cœur ait déjà choisi.

Vous l'aurez compris, l'intérêt de ce titre repose essentiellement sur le développement de l'amnésie de Miyuki et sur les relations entre personnages que cela engendre. Car oui, si le triangle amoureux est d'un intérêt réduit, cet aspect mélangé à l'amnésie est vraiment intéressant. Le début de volume nous montre en effet une lettre d'amour déposée dans le casier de Shûichi, et on ne sait pas laquelle des deux héroïne en est l'auteur. Au final, les sentiments de Miyuki ont-il vaincu l'amnésie ? Ou alors est-ce ceux de Fumika qui ont résisté à la distance ?

Ce premier volume se montre donc extrêmement sympathique pour quiconque apprécierait les développement entre personnages, tant ceux-ci font preuve de profondeur. Reste à voir comment la suite du récit et des thématiques insérées seront développées, mais Un carré de ciel bleu se montre pour le moment véritablement divertissant et assez intéressant. Long de quatre volumes seulement, ce titre ne devrait pas avoir le temps de nous lasser, et on l'espère !


Takato


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato
14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs