Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE Vol.22

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 19 January 2011

Enfin terminé, le passage à Seles qui donnait un coup de mou dans la narration. Avec le passé de Fye et ses incessants retours en arrière, on en avait un peu marre -voire franchement- de s’appesantir uniquement sur lui, illustrant bien le schéma récurent et un peu décevant des personnages. A savoir, Shaolan qui ne sert à rien quand Sakura n’est pas dans les parages, Kurogané qui transpire le charisme et la classe tout en voulant protéger ceux qui lui sont chers en se passant de beaux discours ronflants ou sentimentalistes, et Fye qui endosse (presque malgré lui) le rôle du beau gosse torturé et au destin tragique. Passé ce moment, avec une fin de volume particulièrement bluffante, on revient à des choses plus intéressantes. Notamment, le retour au pays du Japon, la contrée de Kurogané, là où il retrouve sa princesse après avoir enfin compris le but de son voyage. Mais alors que notre quatuor pensait pouvoir se reposer après toutes ces mésaventures, d’autant plus que notre ninja préféré y a laissé plus que des plumes, voilà que le scénario continue de plus belle. Arrive alors un adversaire que Shaolan ne pensait pas affronter de sitôt, mais il devra se plier avec courage au combat qui l’attend afin de récupérer une plume, celle que Seishiro a dérobé dans le pays d’Oto.

Encore un tome bourré d’action et de rebondissements, mais cette fois avec moins de débordement qu’auparavant. En effet, derrière les combats de Shaolan il y a quelque chose de prévalent, une volonté de nous expliquer certaines choses, d’en faire avancer d’autres notamment avec son clone. Les zones d’ombre continuent de nous obstruer la vue, pourtant on aborde avec plus de sérénité les tomes suivants, peut-être parce que le fait que Shaolan prenne de l’importance signifie que tout cela va s’éclairer, au lieu de complexifier l’ensemble de récits secondaires. De plus, les CLAMP abordent ici avec plus de force et de conviction le thème prévalent de la dualité, nous entrainant dans un affrontement entre deux entités qui seraient en fait issues l’une de l’autre. Et pour ceux qui ne se perdront pas dans la suite des événements, les différents vœux qui se mettent encore et toujours en place, ce volume est meilleur que le précédent, nous accordant une pause salutaire dans le récit complexe et surtout sortant difficilement de l’arc à Seles.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News