Théâtre des fleurs (le) Vol.2 - Actualité manga

Théâtre des fleurs (le) Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 20 May 2020

Chronique 2

Depuis qu'il effectue ses interprétations de kabuki avec, en partenaire, son "éternel rival" Gensuke, Sôgorô a beaucoup progressé dans son jeu... et dans ses sentiments ? Tandis que les deux lycéens se voient à nouveau réunis pour une autre pièce, Sôgorô ne peut s'empêcher de se demander pourquoi Gensuke l'admira tant, depuis si longtemps... et quand il lui demande pourquoi il semble être jaloux de son cousin Takeichi pour qui il a beaucoup d'admiration, Gensuke finit par enlacer fortement Sôgorô, en affirmant qu'il ne veut le laisser à aucun autre !

Après cet événement assez marquant en fin du premier volume, on retrouve ici un Sôgorô qui est forcément pas mal chamboulé, d'autant plus que le meilleur ami de Gensuke au lycée lui affirme de plus belle que celui-ci lui voue un amour à sens unique depuis bien longtemps !... mais est-ce vraiment le cas ? Quand Gensuke voit que Sôgorô, chamboulé, ne parvient plus à jouer naturellement, il lui demande d'arrêter de ressasser les choses afin de mieux se concentrer sur les représentations à venir. Puis, quand Gensuke réitère sa déclaration, Sôgorô est encore plus troublé par la nature de celle-ci, qui semble concerner bien plus le théâtre qu'un possible amour... Quelle sera la réaction de Sôgorô ?

Avec ce deuxième volume, Isaku Natsume semble vouloir jouer malicieusement avec les nerfs de ses lectrices et lecteurs, puisque c'est en quelque sorte un petit "je t'aime moi non plus" qui nous attend ! Alors que Sôgorô pensait avoir eu droit à une déclaration d'amour, la vérité pourrait être un brin différente... et ce sont alors les rôles qui s'inversent concernent l'identité de l'amoureux transi. C'est plutôt classique dans le fond, mais c'est non moins efficace car la mangaka, en plus d'éviter de faire traîner ça trop longtemps puisqu'une nouvelle avancée importante a lieu à la toute fin, aborde la chose sous un angle empreint de fraîcheur voire d'un peu d'humour.

Surtout, le thème peu courant (en tout cas en France) du kabuki reste honnêtement exploité. Il n'y a pas forcément beaucoup de détails, mais cet univers spécifique reste une bonne toile de fond que l'autrice exploite assez bien pour son intrigue: le parallèle entre la pièce et les sentiments de nos héros est bien trouvé, on reste intéressé par l'intérêt exclusif que Gensuke a pour le kabuki, on cerne mieux sa vision des choses (d'autant que toute la dernière partie du tome nous plonge dans son point de vue), on voit apparaître un nouveau personnage assez prometteur via son grand frère...

En somme, comme prévu, la série se bonifie petit à petit, en jouant efficacement sur le "je t'aime moi non plus" de ses deux héros, sur la frustration d'un Sôgorô presque amusant dans son comportement, avec en toile de fond cet univers du kabuki pas forcément hyper détaillé mais suffisamment présent pour apporter à l'oeuvre son originalité.


Chronique 1

Depuis que Sôgorô et Gensuke jouent ensemble, leur relation a énormément évolué. Fini la jalousie excessive de Sôgorô envers son rival, elle a laissé place à du respect et de l’admiration. Mais, un jour, Gensuke enlace Sôgorô en déclarant qu’il ne le laissera à personne. Troublé, Sôgorô ressasse sans cesse cet instant au point d’en interférer son jeu de scène…

Gensuke voue une véritable admiration envers Sôgorô qui peut sous certains aspects faire peur. Ces élans passionnés troublent de plus en plus Sôgorô au point qu’il pense que son partenaire de jeu est finalement amoureux de lui. Cette idée ne le quitte plus et finalement son regard change envers son ancien rival. Sa joie de vivre, ses réactions, sa rigueur dans son jeu d’acteur font que petit à petit des sentiments amoureux émergent en Sôgorô. L’auteur nous happe complètement dans cette relation particulière où règne continuellement une atmosphère d’ambiguïté. Les sentiments de Sôgorô sont à l’honneur dans ce deuxième volume et il est intéressant de voir son évolution dans sa manière d’être ainsi que la prise de conscience de ses sentiments. Quant à Gensuke, l’auteur maintient tout du long de ce tome le côté intriguant sur sa passion dévorante envers Sôgorô. Ainsi, le lecteur se sent proche de ce dernier et comprend aisément les sentiments qui l’habitent.

L’auteur nous charme complètement dans ce deuxième volume. L’intrigue sentimentale développée nous tient en haleine et les personnages nous émeuvent. Isaku Natsume rythme bien son intrigue et l’univers du Kabuki fait encore plus ressortir les émotions des deux protagonistes. Nous avons hâte de connaître la suite….


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.75 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Einah

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News