Strange Fruit Vol.2 - Actualité manga

Strange Fruit Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 23 August 2019

Obnubilée par les étranges cauchemars qu'elle fait autour de la mort, 10 ans auparavant, de la petite Anna Yamazaki, Tsubaki a entrepris de rouvrir elle-même l'enquête sur ce qui est arrivé à cette fillette, avec qui elle semble partager quelque chose de commun. Mais au sein de la ville de Jûmonji, qui a bien changé en dix ans d'absence, il semble se passer nombre de choses étranges et inquiétantes... et certaines personnes ne semblent pas vouloir que l'adolescente mène son enquête. A commencer par Mika et Moeko, les deux amies d'enfance de Tsubaki, qui ont parfois un comportement étrange. Tsubaki souhaite néanmoins faire confiance en ses deux précieuses amies. Mais un soir, alors que Mika lui a fixé rendez-vous dehors, notre héroïne est brutalement enlevée ! Quand elle se réveille, elle est ligotée dans une sorte de hangar, puis attachée sur une chaise par deux individus en combinaison qui s'apprêtent à faire des expériences sur elle... L'ombre de Mika et Moeko se cache-t-elle derrière les deux masques ? La jeune fille pourra-t-elle se tirer delà ?

Le premier tome de Strange Fruit s'achevait sur un certain climax qui laissait curieux quant à la suite, et globalement ce second volume vient consolider la curiosité de Tsubaki et du lecteur face aux étrangetés du comportement de certains habitants de Jûmonji et à ce qui se pourrait se cacher derrière l'inexplicable mort et disparition d'Anna Yamazaki. Pour cela, Atsushi Asada et Tatsuru Ishikawa offrent d'abord quelques bons instants de tension en tout début de volume, autour du danger planant bel et bien sur Tsubaki, de l'inquiétude suscité par les deux individus en combinaison, de ce que Mika et Moeko veulent pour leur amie d'enfance... le scénario parvenant même à déjouer quelques attentes sur ce dernier point, jusque dans le comportement parfois inquiétant de Moeko, elle qui est habituellement si calme et craintive.

Tout en poursuivant les petites investigations de personnages comme Kei ou Kusano, le récit s'axe alors ensuite sur les plans de Tsubaki et de ses quelques alliés pour en découvrir encore davantage, notamment en trompant leur monde lors d'un concert pour suivre les directives d'un certain Y. Concrètement, le scénariste ne se foule pas beaucoup: le plan du concert est simpliste, on se demande comment Tsubaki peut faire si facilement confiance à Mayo qui est tout de même très bizarre elle aussi en plus d'être la fille de Gondô, l'incursion dans la tour est eu détaillée et beaucoup trop facile... mais le fait est que malgré tous ces petits défauts, on se prend de plus en plus facilement au jeu, l'intrigue avançant à son rythme, au gré de personnages supplémentaires (dont un qui déboule comme un cheveu sur la soupe, certes), d'ennemis qui se précisent, de pièges supplémentaires, de mystères qui s'accentuent, de découvertes malsaines... C'est bel et bien toute une machination qui semble se révéler peu à peu au coeur de la ville entière.

Au bout du compte, après ce deuxième tome, la série montre pas mal de petites limites, et pourtant la curiosité du lecteur peut être très facilement piquée à vif, tant les différentes pistes semblent cacher une sombre affaire de grande ampleur à Jûmonji. On est déjà à la moitié de la série, on espère évidemment que les deux derniers tomes sauront continuer d'intriguer tout en apportant des réponses convenables... et en gommant les petits défauts, si possible !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News