Steins Gate Vol.3 - Actualité manga

Steins Gate Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 29 March 2021

Pour sauver la vie de Mayuri, Rintaro continue d'effectuer des voyages temporels, en tâchant non seulement d'effacer les modifications engendrées par les D-mails, mais aussi de retrouver le fameux IBN 5100 qui lui permettrait de détruire les données confidentielles du SERN. Et pour cela, le jeune homme à fort à faire: après Feyris, il doit retourner à la rencontre de Lukako et de Moeka Kiryu dans des lignes d'univers un brin différentes de sa ligne d'origine... Pourra-t-il réparer tous les dégâts causés, puis retourner sans problème dans la ligne temporelle originelle où le télé-micro-ondes n'a pas été utilisé comme machine à remonter le temps ? Tout en s'activant dans sa mission, notre héros n'a encore aucune idée du lourd sacrifice qu'il risque de devoir faire pour sauver Mayuri...

Voici donc la suite et fin de l'adaptation manga du visual novel devenu culte, et dans l'ensemble il est difficile de nier que le rythme s'accélère encore, au point de pas mal précipiter le récit. Du fait de la complexité du scénario d'origine et de ses multiples facettes (plus encore dans cette dernière partie où les voyages temporels et les lignes d'univers ont encore plus d'importance), on sent vraiment que la mangaka Yomi Sarachi doit aller très vite pour que tout tienne en trois tomes, et on est alors parfois tellement dans le rush que certains moments d'émotion forte, notamment entre Rintaro et Kurisu, s'avère bien moins puissants que dans le jeu ou même que l'anime. Et ce sentiment de rush, il se cristallise aussi dans un dessin qui, plus encore que dans les deux premiers tomes, présente pas mal de petites maladresses, entre des designs de personnages un peu inégaux et une mise en scène un peu plate.

Et pourtant, jusqu'au bout, il faut avouer que la version manga de Steins;Gate est sauvée par les choix d'adaptation de Sarachi, car tout reste toujours clair dans les avancées scénaristiques et dans l'importance de différents éléments. On pense bien sûr à tout ce qui concerne les lignes temporelles et les changements entre ces lignes, mais aussi à l'abord un petit peu plus poussé de Luka (devenue fille dans la ligne temporelle où Rintaro se trouve, et affirmant ses sentiments), de Moeka (Rintaro pourra-t-il empêcher son suicide ?) ou de Braun, au sacrifice terrible qu'implique le sauvetage de Mayuri, et surtout au lien fort qui est né, au fil de ces trois semaines, entre Rintaro et Kurisu. Quant à la dernière ligne droite, sans trop en dire, Sarachi doit évidemment faire son choix parmi les routes du jeu... Alors, Rintaro parviendra-t-il à "la" sauver ?

Bien que très rapide dans ses avancées et parfois maladroite techniquement, la version manga de Steins;Gate reste honnête jusqu'au bout, mais la conseiller ou non reste délicat. Si vous êtes un néophyte souhaitant découvrir les grandes lignes de l'histoire pour voir si vous y accrochez ou non, l'essentiel est là, quitte à poursuivre ensuite sur le jeu et l'anime qui sont bien plus immersifs et complets. Mais si vous connaissez déjà l'un des deux autres supports, pas sûr que cette version papier soit suffisamment accrocheuse. Espérons néanmoins que les éditions Mana Books ne s'arrêtent pas là avec la licence, car il existe pas mal d'autres mangas Steins;Gate (adaptations, spin-off), parmi lesquels l'adaptation de la suite Steins;Gate 0, qui compte le double de tome (6, donc) et semble donc prendre un peu plus son temps.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News