So Charming ! Vol.3 - Actualité manga

So Charming ! Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 05 Febuary 2019

Ça y est, c’est officiel, Shôhei et Nonoka sortent ensemble. Non pas parce qu’ils s’aiment et par déclaration, non. Ils sortent ensemble sur un malentendus… Une fausse relation qui va provoquer des chamboulements de tous les côtés ! Maintenant que les élèves du lycée sont au courant, que le voyage de classe est imminent, les deux n’ont pas moyen de faire machine arrière et préfèrent admettre qu’ils sont en couple pendant quelques temps.

Cette nouvelle va bercer la directive de l’histoire. Nous voyons cela à la tournure que prend la relation entre Nonoka et Naoya, le jeune homme s’éloigne puis revient et enfin pars à nouveau… La protagoniste ne sait plus quoi penser alors que quelques temps auparavant, elle affirmait être attirée par son beau collègue de travail. Les habitudes prisent comme rentrer ensemble, faire des promenades, se mettre en retrait des autres, tout est fini pour un certain temps. Nonoka en souffre certes, mais d’un autre côté, ça lui permet de tester le jeune homme et de voir s’il peut être lui-même attiré par elle.
Seulement, n’oublions pas que Shôhei est là, faux ou vrai petit ami il a le droit de dire ce qu’il pense et se doit de rester auprès de sa copine pour que leurs camarades gobent le mensonge. Nous verrons qu’au fur et à mesure de l’évolution du duo, un ultimatum se pose…

Comme ses prédécesseurs, ce volume est doux et laisse une douce mélodie après lecture. La cœur fragile de notre Nonoka vacille et elle vivra des situations très gênante. Enfin, puisque c’est pour le plaisir du lecteur, Kazune Kawahara peut bien un peu titiller ses personnages. Une chose est sûre, nous ne savons pas de quoi sera faite la suite car l’auteure sait jouer avec ses atouts. Un drôle de style graphique qui nous donne l’impression que Naoya ne change jamais d’expression et que Shôhei tire parfois sur des traits efféminés.

Douceur, charme et affinité, voici notre panel qui résonne comme ça depuis le commencement. Le constat est sans appel : la mangaka ne fait jamais traîner inutilement les choses et sait dégager des émotions sincères via une écriture et des visuels qui frappent droit au cœur. Ici, un parfait condensé entre la réalité et le rêve nous emmène du début à la fin. L’héroïne doit reprendre les rennes de ses faits et paroles si elle veut réaliser son rêve d’enfance !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koalam

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News