Shikimori n'est pas juste mignonne Vol.3 - Actualité manga

Shikimori n'est pas juste mignonne Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 22 June 2022

Il a beau se considérer comme un garçon banal et surtout très malchanceux (un dernier aspect qu'il aura encore l'occasion de montrer à quelques reprises ici, surtout pendant l'examen où tous ses crayons se cassent), Izumi a pourtant la chance de sortir avec Shikimori, jeune fille qui est totalement dingue de lui et dont les côtés généralement mignons peuvent soudainement laisser place à des élans de classe folle. A chaque instant, l'adolescente ne manque pas de témoigner, d'une manière oud 'une autre, son amour pour son copain, que ce soit en l'observant avec amour, en fonçant l'aider sans hésiter et en le grondant quand il se met en danger, en n'étant jamais plus heureuse que quand elle passe du temps avec lui... Et ce temps passés ensemble, il va pouvoir s'étendre au-delà du lycée puisque, bientôt les vacances d'été arrivent !


Même s'il aura fallu l'attendre pas moins de 5 mois depuis la sortie des tomes 1 et 2 de la série en janvier dernier, ce 3e volume de Shikimori n'est pas juste mignonne a au moins le mérite d'arriver au bon moment puisque, tout comme dans notre réalité, l'été s'installe dans l'oeuvre, avec à la clé un opus qui va se consacrer entièrement aux vacances estivales.


Sortant donc totalement du cadre scolaire, le présent volume enchaîne diverses situations propres aux vacances et à l'été, à commencer par un événement qui va occuper presque la moitié des pages: une sortie de nos deux personnages principaux en pleine nature avec leurs amis, ce qui permet à l'auteur Keigo Maki d'offrir plusieurs petites étapes: le choix délicat d'un nouveau maillot de bain pour Shikimori (d'autant plus délicat que ça la gêne, et qu'elle veut être sûre de plaire à son Izumi adoré), un barbecue (l'occasion de voir qu'Izumi a bel et bien des qualités de cuisinier), un peu de détente en bord de rivière, le sauvetage d'une enfant emportée par le courant (sans doute l'un des moments où Shikimori étale le plus sa classe naturelle dans ce tome)... avec surtout, à l'arrivée, un bonheur clair pour Izumi: celui d'avoir pu profiter de tout ça avec sa bien-aimée évidemment, mais aussi avec ses amis qui, mine de rien, lui sont aussi précieux.


La suite du tome n'est pas en reste avec notamment une sortie à deux en ville, une journée passée à glander puis à faire des jeux vidéo chez Yui, un moment passé à deux pour promener la chienne de Shikimori (qui tient de sa maîtresse)... sans oublier quelques chapitres dédiés à un festival d'été que Shikimori et Izumi auront évidemment l'occasion de faire ensemble, entre les stands où notre héroïne montrera encore un bel élan de classe, l'indispensable feu d'artifices, et le désir de notre héros d'emmener sa copine jusqu'à un coin secret conseiller par ses bienveillants parents, tout en invitant Shikimori à se reposer sur lui de temps en temps.


Toutes les situations sont somme toute très classique, et à vrai dire elles restent généralement si rapides que l'on aurait clairement aimé en profiter un peu plus. mais globalement, le charme opère: on aime facilement suivre ce petit couple dans les instants passés ensemble, observer les assez nombreuses réactions diverses de notre héroïne qui peut être autant mignonne ou gênée que classe et simplement heureuse, la voir dans des tenues qui lui vont toutes à merveille (en maillot de bain, en tenue de ville hyper classe, en yukata), le comportement face à elle d'un Izumi certes parfois maladroit mais si désireux d'être à la hauteur de sa géniale petite amie... Si bien qu'à l'arrivée, on reste sur une petite lecture qui ne va pas forcément chercher très loin mais qui fait plutôt du bien.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News