Saotome - Love & Boxing Vol.2 - Actualité manga

Saotome - Love & Boxing Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 11 June 2021

Saotome et Tsukishima ont commencé à timidement sortir ensemble, situation qui ne doit aucunement s'ébruiter, surtout pas auprès du proviseur qui, aux côté de la maire de la ville, tient à prendre soin de l'image totalement pure qu'a la jeune vedette des environs ! C'est donc pour vivre sa relation avec Yae que Satoru, sur une idée de leur coach, est devenu l'entraîneur attiré de la jeune fille. Mais il ne s'agit pas que d'un prétexte: le jeune garçon met du coeur à l'ouvrage dans son nouveau rôle d'entraîneur, et n'est peut-être pas étranger à la nouvelle victoire de notre héroïne au tournoi inter-lycées du Kantô, expédié en deux temps trois mouvements. Pour Saotome, côté boxe, l'étape suivant sera le tournoi national. Mais avant d'en arriver là, il faudra continuer à s'entraîner auprès de l'élu de son coeur, participer à un stage d'entraînement dans une université où elle devra se frotter à des adversaires plus expérimentés... le tout, tout en continuant de gérer à tâtons son début d'histoire d'amour. Mais déjà sur ce point-là, un imprévu survient dès lors que Mito Konno, une camarade de classe de Satoru qui est en plus la fille du proviseur, semble les avoir percés à jour...

Tout juste apparue à la toute fin du tome 1, la dénommée Mito va, comme prévu, venir pas mal semer la zizanie auprès du petit couple, mais pas forcément de la manière que l'on croit: loin d'elle l'idée d'aller cafter cette relation secrète, bien au contraire ! La jeune fille, qui semblait plutôt taciturne au départ, va vite trouver beaucoup d'intérêt dans cette histoire d'amour naissante, au point de vouloir s'en mêler. Entre incrustes et conseils plus ou moins avisés, difficile de dire si Mito ne voit ça que comme un jeu où elle peut pimenter les choses, ou si elle veut réellement apporter une aide à notre petit couple... mais une chose est sûre: elle a un don non seulement pour les embarrasser un peu plus d'une fois, mais aussi et surtout pour faire ressortir l'amour de Saotome via des petites réactions délicieuses à observer. Alors, comme le dit Mito elle-même, notre chère Yae est décidément trop mimi dans ces moments-là. Mais côté nouveaux personnages, elle n'est pas la seule en lice, et on retiendra notamment la dernière partie de volume marquée par l'arrivée de Wakano, senpai et connaissance de longue date de Satoru, dont la féminine ainsi que la proximité avec le jeune garçon ne manqueront déjà pas de faire ressortir de plus belle les sentiments sincères de Yae, par le prisme d'une petite jalousie contenue autant que possible.

On s'amuse et on s'attache alors toujours facilement à la lecture, ces nouveaux personnages rendant Saotome encore plus chouette à observer... mais au-delà de ça, les choses se consolident aussi sur d'autres points, à commencer par la relation en elle-même entre nos deux personnages principaux. Bien qu'encore timides et parfois éprouvés par la chipie Mito, Yae et Satoru s'appliquent à avancer ensemble à toutes petites doses, des moments du quotidiens étant toujours l'occasion de se découvrir un petit peu plus, ne serait-ce que lors de la réunion prof-parent-élève permettant de découvrir, non sans humour, la mère et le petit frère de notre héroïne. Et puis, au bout de certaines petites épreuves, notamment dans la fin de tome avec la jalousie envers Wakano et la nouvelle magouille de Mito, on sent bien que quelque chose se construit bel et bien, en tâtonnant mais avec conviction, entre ces deux-là, pour s'en convaincre il suffit de voir Satoru affirmer assez fort à Yae qu'elle est sa petite amie.

Enfin, on sera heureux de voir le facteur sportif s'offrir les prémisses d'enjeux plus conséquents, notamment parce qu'au-delà du stage d'entraînement puis du futur tournoi national, notre héroïne possède déjà d'autres ambitions olympiques. Bien qu'encore succincts, les moments de boxe sont quand même plus présents que dans le tome 1, et sans être détaillés visuellement ni techniquement ils participent mieux à l'atmosphère du récit.

Les impressions favorables du tome 1 se confirment donc avec ce deuxième opus: grâce à des nouveaux personnages assez bien campés et à des axes qui se consolident un peu plus, Saotome - Love & Boxing démarre bien, porté par son couple maladroit mignon tout plein, son côté plutôt feel good, et son héroïne souvent excellente à observer.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.25 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News