Princesse Détective Vol.3 - Actualité manga

Princesse Détective Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 24 March 2020

Aux côtés de ses deux amis et "prétendants" Rikka et Jin, Hinami forme désormais le "club des détectives de la bibliothèque", et le génie de l'informatique a même l'idée d'offrir à la "Princesse Détective" un carnet d'enquête, accessoire indispensable à tout détective ! Et il se pourrait bien que la jeune fille en aura grandement besoin à l'avenir, au vu des nombreux nouveaux mystères qui l'attendent...

Pas moins de cinq nouvelles affaires attendent effectivement nos héros dans ce troisième volume, et les deux première occupent l'essentiel du volume en s'étalant sur environ 65 pages chacune. Entre une affaire de "vol de flan" qui va dévoiler une autre affaire autrement plus sérieuse, et le mystère d'une personne voulant saboter la fête du lycée, ces deux récits reposent sur le schéma le plus exploité dans la série, à savoir dénicher des indices permettant de déterminer qui, parmi quelques suspects, est le coupable. Concrètement, dans les deux affaires Mayuki Anan jongle entre le bon et le moins convaincant, dans la mesure où si certains indices demandent de l'observation ainsi que de la logique et s'avèrent donc stimulants (à l'image de l'observation de la cuisine dans la 1e affaire, des questions d'heure dans la 2e...), d'autres éléments sont un peu plus capillotractés, à l'image de l'ours dans le 1er chapitre ou du plan du coupable dans le 2e. Quoi qu'il en soit, ça reste globalement assez prenant, d'autant que l'autrice distille également quelques autres choses, comme le gain de popularité de la "légendaire" princesse détective au lycée (heureusement, Hinami parvient encore à cacher son identité), les petites considérations sentimentales autour du triangle amoureux principal pendant le bal du lycée (même si ça ne va pas chercher loin et que ça n'amène rien de plus), et l'installation de l'inspecteur de police en tant que personnage récurrent.

Ce dernier aura d'ailleurs encore un rôle dans la 3e histoire du volume où, en une trentaine de pages, Hinami et ses compagnons doivent lever le voile sur ce qui se cache vraiment derrière une étrange lettre qu'une adolescente a reçue de la part d'une dame âgée avec qui elle est en contact. Brisant un peu la routine des "affaires à suspects", l'affaire a dû demander un joli petit travail de traduction sur le code de la lettre, mais pour le reste elle est un peu simpliste (et peu crédible avec cet inspecteur qui se pointe seul sur place avec des gosses, mais les petites choses peu crédibles ne sont pas nouvelles dans la série), et puis il y a quelque chose de légèrement gênant, à la fin, de voir ce même inspecteur dormir sur les cuisses de notre jeune héroïne...

Ce n'est d'ailleurs pas le seul petit détail un petit peu gênant puisque dans le chapitre suivant, voici que Hinami se retrouve en récompense d'un "duel" entre ses deux compagnons sans avoir son mot à dire. A part ça, pourtant, cette toute petite énigme d'une quinzaine de pages est assez sympathique en mettant brièvement plus à contribution les capacités d'analyse de Rikka et Jin. Quant à la dernière affaire, elle est tout aussi brève et, avec sa petite quête pour retrouver quelqu'un ayant égaré sa boîte de chocolats, s'avère plutôt anecdotique.

Entre deux premières "affaires à suspects" plus longues puis trois récits plus courts dans des styles différents, la mangaka a le mérite d'essayer de varier un peu les situations, et ainsi la série ne lasse pas pour le moment. Même s'il faut parfois y accepter des petits éléments un peu bizarres ou capillotractés, Princesse Détective reste, pour l'instant, un manga d'enquête très correct, ayant quelques arguments pour plaire à un jeune public avant tout féminin.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News