Pousse petite pousse - Actualité manga

Pousse petite pousse

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 24 October 2017

Critique 2




En septembre, un nouvel album rejoignait la collection « 1, 2, 3 Soleil » de Nobi Nobi : « Pousse, petite pousse ! » de Yuichi Kasano. Un ouvrage amusant et rafraîchissant !


Alors qu'elle arrose une plante dans son jardin, une petite la voit grandir, pousser démesurément ! Alors elle l'accompagne, la suit dans son évolution alors que la plante envahit son jardin puis sa maison. Mais, tout d'un coup, celle-ci arrête de pousser ! La petite fille arrivera-t-elle à lui redonner de l'énergie ?


Comme indiqué sur la quatrième de couverture, cet album parle en parallèle de la croissance des enfants, souvent trop rapide au goût des parents ! On sent bien le côté farceur et naïf de la plante, typique des enfants en bas âge, en la voyant envahir et jouer de petits tours aux êtres de la maison. On voit bien le parallèle également entre la plante et la petite fille, qui s'émerveille pour un rien et est prête à aider comme elle peut, tant qu'elle peut.  Malgré tout, l'histoire manque un peu de consistance. On a le droit à une ou deux phrases par page, c'est assez peu, et on a que les réactions de la petite fille. Il aurait pu être amusant d'avoir une petite remarque de la maman à la fin de l'album, et quelques pages en plus, histoire de faire durer le plaisir un peu plus longtemps, car avec aussi peu de texte par page, la lecture est vite terminée !


Le dessin est très vivant, rigolo et mignon, il convient parfaitement à la tranche d'âge visée par cet album. Les décors sont assez anecdotiques à l'extérieur de la maison, alors qu'ils sont assez fournis à l'intérieur, comme si cette maison s'était érigée au milieu de nulle part, comme si cette maison était le seul univers de cette petite fille. Cela donne un aspect un peu étrange au tout, mais qui sert parfaitement la croissance démesurée de cette plante, qui n'a rien de naturel il faut bien se l'avouer. 


Au niveau de l'édition, encore une fois rien à redire au travail de Nobi Nobi.  On aurait pu avoir une typo pour le titre de l'album un peu plus originale et rigolote, qui aurait pu jouer avec le design de la plante par exemple, mais ça passe malgré tout. Côté traduction, elle est bien gérée, conservant cette mélodie du texte et de ces répétitions rythmiques qui donne un certain charme au texte. On appréciera les intérieurs de couverture, toujours travaillés chez Nobi Nobi.


« Pousse petite pousse ! » est un joli album pour les plus petits, assez drôle, mais qui manque de ce petit quelque chose qui aurait pu le rendre mémorable. Malgré tout, cela reste une lecture agréable et qui vaut le détour.


Critique 1


Déjà connu en France pour de nombreux albums jeunesse essentiellement édités chez L'école des loisirs, l'expérimenté Yuichi Kasano avait fait son entrée dans le catalogue des éditions nobi nobi ! il y a quelques mois avec l'excellent Vite, à la rivière ! Il revient chez l'éditeur spécialisé dans les oeuvres jeunesse avec Pousse, petite pousse ! un album malin de 24 pages, au format carré, et qui nous invite à suivre les péripéties d'une petite fille avec une petite pousse... qui devient très vite grande plante !


Quand la fillette, en marchant dans son jardin avec son chat, repère cette toute petite pousse, elle décidé de l'aider à grandir en l'arrosant... mais celle-ci pousse à une vitesse phénoménale, et l'enfant la suit alors dans sa croissance rapide avec plein d'entrain ! Elle commence par pousser en hauteur, puis continue au sol jusqu'à tout enlacer : elle grimpe là où est étendu le linge, s'entortille autour du vélo ou de la patte du chien, s'infiltre dans la maison et se sert dans le frigo, recouvre l'habitation au point d'en faire une belle maison fleurie... Rien ne semble pouvoir l'arrêter, pour le plus grand bonheur de la fillette !


Yuichi Kasano nous offre là un album qui se base sur une idée simple et qui est bourré d'énergie. Pour ça, l'artiste peut compter sur son trait coloré et rond, qui offre à la fillette beaucoup d'expressivité : on ressent totalement son entrain quand elle suit des yeux la plante qui prolifère à vitesse grande V. Qui plus est, Kasano s'amuse à attirer le regard de son jeune lecteur dans différentes directions, celles vers lesquelles la plante pousse, il le fait avec malice (par exemple, au début, quand la plante s'en va proliférer en passant entre les jambes de la petite fille), mais aussi avec intelligence en ne surchargeant pas ses illustrations (on a souvent un fond blanc) afin d'être sûr d'attirer le regard où il veut.


Evidemment, cette lecture amusante évoquera aux parents la sensation qu'eux-mêmes peuvent avoir en voyant leur enfant grandir trop vite, tandis que leur bambin s'amuse en suivant cette plante folle, la joie de la petite héroïne, ou même l'espièglerie de l'omniprésent petit chat.


Pousse, petite pousse ! est une jolie petite fantaisie, servie dans une édition toujours aussi qualitative de la part de nobi nobi !. Mention spéciale à la traduction entraînante de Fédoua Lamodière, qui offre même quelques rimes.


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

14 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News