Play! Vol.1 - Actualité manga

Play! Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 18 November 2010

Mêlant Comédie romantique et musique, le premier volume de la série Play! débarque enfin en France, près d'un an après l'annonce de son acquisition par Taïfu Comics. Derrière un titre et une couverture plutôt accrocheurs, le récit nous dévoile le quotidien d'un groupe de musique, qui s'est formé dans des circonstances pour le moins surprenantes... A vous de les découvrir!
Tsuzumi et Kanade, fondatrices d'Angelilly, recherchent activement un guitariste et une chanteuse pour leur groupe. Elles jettent leur dévolu sur Taichi, jeune étudiant fan de metal, et Uta, une lycéenne mignonne mais naïve, voire même carrément nunuche... Après quelques difficultés et un concert qui nous laissera une impression mitigée, le groupe consolide son envie de continuer dans la musique... la naissance du groupe Angelilly est enfin confirmée!

Au delà de la musique, Play! est avant tout un manga qui relate l'histoire d'amour naissante de Taichi et Uta, les véritables stars du récit, qui éclipsent d'ailleurs tous les autres personnages. Ces deux là forment un duo très touchant, créateur de péripéties, et ces dernières s'avèrent souvent plaisantes à suivre, sauf lorsque l'auteur, Hanamizawa Q-Taro, se sent obligé de mettre trois tonnes d'érotisme via la mise en place de plans on ne peut plus suggestifs... C'est un peu dommage, car Play ! recèle suffisamment de qualités pour ne pas avoir à utiliser ce genre de ficelles...

Les dessins, jolis sans être exceptionnels, donnent du caractère au récit et sont plutôt expressifs. L'auteur a le chic pour donner un côté "kawaii" à son héroïne. Néanmoins, on pourra reprocher le trait juvénile de tous les intervenants. On constatera ainsi que Taichi ressemble plus à un élève de maternelle plutôt qu'à un étudiant.
On aura rien à reprocher au travail de Taïfu Comics sur le titre, doté d'une traduction impeccable et d'une impression correcte. on regrette néanmoins l'absence de pages couleurs. On notera également la présence d'une histoire courte à la fin de ce premier tome.
Cette dernière nous fait découvrir un lycéen prêt à devenir le familier
d'un démon. Anecdotique.

Surfant sur la vague moé, Play! a toutes les qualités pour devenir un très bon titre, même s'il est encore un peu tôt pour se forger un avis définitif. Mais ne vous y trompez pas, la musique n'est ici qu'un moyen pour conter les péripéties amusantes d'un groupe d'amis: il ne faut donc pas considérer ce titre comme le successeur de Beck.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur


16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News