Origin Vol.5 - Actualité manga

Origin Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 07 June 2019

Sous l'oeil de Yamada et d'Ai, Gon a fait une entrée fracassante dans l'Ai-Stadt de Kyôto, là où Origin et les autres se trouvent. Hormis nos héros, le directeur du centre et une agente de sécurité nommée Michelle, le "frère" d'Origin, devenu surpuissant à force d'améliorations et accompagné de ses 9 clones, a massacré en un rien de temps tout le monde, y compris les 150 employés du centre. Tandis que le petit groupe de survivants est contraint de s'enferme en un lieu qu'il espère sûr, seul Origin sort de là pour affronter les dix Gon, en enfilant une combinaison de combat. Peut-être qu'il n'a aucune chance, mais il ne peut céder: en plus d'avoir déniché un deuxième principe fondamental plus tangible que le premier pour mener son existence, il a vu naître en lui une première émotion...

Entamé dans le précédent volume, le combat contre Gon et ses clones occupe ici tout le tome, et n'est toujours pas terminé à l'issue de celui-ci. Pour une série vouée à s'achever au dixième volume, il aurait été possible de trouver l'affrontement long, et par bribes c'est le cas: certaines scènes auraient facilement pu être un brin raccourcies. Oui, mais ce serait sans compter sur la verve visuelle de Boichi, qui laisse à nouveau exploser tout son talent au travers de planche très denses et précise, où la puissance se ressent beaucoup, et où le cadre intérieur du centre est bien exploité via des décors suffisamment immersifs. Qui plus est, le mangaka sait très régulièrement apporter des rebondissements, via l'exploitation de plusieurs éléments technologiques, différents moyens pour Origin de combattre (combinaison, ninjutsu...), la découverte du réel objectif de Gon en attaquant le centre, et tout ce qui se dessine en filigranes concernant l'évolution de notre héros.

Car dans tout ceci, Origin continuer d'évoluer, dès lors que "protéger Mai Hirose" est devenu son objectif, et qu'en conséquence il a vu naître en lui sa toute première émotion: la Volonté. Le robot a acquis ici une émotion bien humaine, qu'il découvre et utilise à sa manière, tout en restant un robot. mais cette volonté, dans tous les cas, l'anime en profondeur, et il est intéressant de la mettre en parallèle avec un sentiment contraire qui anime les autres survivants, en particulier Michelle: la peur, qui l'empêche pendant longtemps d'agir, elle qui est pourtant censé être une combattante chevronnée. Dès lors, on attend avec beaucoup d'intérêt de voir ce que cette femme pourtant charismatique va nous réserver par la suite.

Mêlant ici très bien l'action, l'aspect SF, l'évolution d'Origin et l'exploitation des autres personnages, la série de Boichi reste un bon divertissement, et même un peu plus que ça.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News