Naruto - Hachette collection Vol.3 - Actualité manga

Naruto - Hachette collection Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 21 September 2020

Naruto, Sasuke et Sakura comptent participer à l'examen de sélection des ninjas de moyenne classe. Mais avant de déposer leur candidature, un bien singulier shinobi leur barre la route : Rock Lee, expert du Taijutsu qui n'a d'yeux que pour Sakura, et qui défie Sasuke. La puissance du garçon atteste bien une chose : L'examen regroupera des ninjas particulièrement talentueux, et ne sera donc pas sans challenge.

L'épais volume précédent inaugurait le second grand arc de la série, aux ambitions particulièrement fortes puisqu'il amorçait le parcours de Naruto et les siens vers l'étape supérieure de leur carrière de ninja : L'examen pour devenir moyenne classe. Un arc long, durant lequel les rebondissements seront légion, les assidus du shinobi orange le savent bien...

Dans un premier temps, on apprécie les différentes ambiances que plante Masashi Kishimoto pour introduire toute la première étape de cet axe scénaristique. Au second degré marqué par quelques personnages, dont le haut en couleur Rock Lee, se mêle un sérieux qui grandit au fil des chapitres. Ainsi, la première épreuve est un véritable petit délice d'intensité, alors que celle-ci ne narre qu'un examen écrit mais aux enjeux lourds. C'est brillamant mené, pertinent dans l'esprit scolaire développé autour des jeunes ninjas, et permet une mise en avant à tour de rôles des nouveaux personnages et de leur capacité. A la relecture de cette séquence, difficile de ne pas grincer des dents quand on repense à un certain Samurai 8 qui ratait souvent ses introductions de personnages et de concepts... tout l'inverse de Naruto.

Dès lors, l'arc de l'examen des moyennes classes ne promettait que du positif. La seconde épreuve avait donc pour rôle de confirmer ce potentiel, et c'est bien au-delà qu'il va aller. Le sérieux du récit ne fait que s'aggraver dans cette mission survie, puisque la linéarité de l'intrigue se voit rompue par certains éléments qui viennent bouleverser le récit. La bonne idée de Kishimoto, c'est de ne pas limiter les enjeux à la réussite de l'examen, mais de planter d'autres menaces en parallèles, et planter les graines d'un véritable complot. Ainsi apparaît l'un des adversaires les plus emblématiques de la série, qui sème les germes d'éléments qui prendront une ampleur inouïe, bien plus tard. Un ton grave qui contribue grandement au plaisir de lecture, mais aussi à l'évolution des personnages. On constate alors une réelle évolution chez Naruto, Sasuke mais aussi Sakura, alors que nous n'en sommes qu'aux balbutiements de la série. Il est particulièrement agréable de voir des figures ne pas se cantonner à leurs fonction et développer de vraies personnalités. En terme d'écriture, le début du récit se confirme comme un vrai régal.

Pour ceux qui découvrent Naruto avec cette version, difficile de bouder son plaisir tant l'évolution de l'intrigue est savoureuse, en partie grâce à un auteur qui rend particulièrement intense et intelligent un arc qui n'aurait pu être qu'un simple examen, soit un tournoi aux dimensions scolaires. Mais l'ensemble est finement écrit et plante des ambitions toujours plus palpables. Ceci mêlé au confort de lecture du grand format, difficile de s'arrêter dans la lecture, le tout étant addictif.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News