Murder incarnation Vol.2 - Actualité manga

Murder incarnation Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 17 August 2015

Après un premier volume assez bancal, mais intriguant sur plus d'un point, voici déjà la suite et fin de Murder Incarnation avec un deuxième tome qui nous offre à nouveau deux récits indépendants.

En prenant pour personnage principal une mère de famille délaissée et ayant perdu son fils, la première histoire prend un contexte un brin social qui s'annonce intéressant, mais qui n'ira finalement pas chercher bien loin et préférera jouer sur la tension liée à la situation familiale atypique de la femme, notamment sa relation avec son père qu'elle voit un peu comme un paternel indigne... Mais est-ce vraiment le cas ? En ce sens, la chute s'avère très intéressante, et en profite pour glisser une information intrigante sur les ressuscités.

La deuxième et dernière histoire fait encore dans un autre registre, proche du survival avec la confrontation de plusieurs "amis" sur une île où ils se sont échoués. Portée par de nombreux rebondissements qui relancent régulièrement le suspense (même si, à force, on finit par deviner la conclusion), cette histoire exploite assez efficacement le pouvoir de Maya pour perdre encore plus les personnages dans leurs sombres desseins.

Il faudra à nouveau se faire aux dessins faits en modélisation 3D, qui offrent une ambiance assez adéquate, mais restent souvent maladroits. Une maladresse qui explose encore plus dans ce deuxième tome, et surtout dans la dernière histoire qui demande aux personnages d'être plus actifs, de courir, de sauter... or, leurs mouvements paraissent souvent trop figés, pas du tout naturels, et les corps semblent parfois disproportionnés.
Une fois habitué à ce graphisme, il y a de quoi se laisser facilement happer par ces histoires au rythme soutenu... Mais il reste une déception une fois la dernière page tournée : l'absence de vraie fin. Après avoir fait entrer en scène les mystérieuses soeurs de Maya, soulevé quelques énigmes sur cette dernière, et apporté un élément intrigant sur la ressuscitée, nous n'aurons aucune réponse à ces quelques questions qui semblaient destinées à instaurer peu à peu un fil rouge. On a clairement le sentiment que la série a été avortée pour x raison et que les auteurs n'ont pas vraiment eu le temps de faire leurs armes. Chaque histoire étant indépendante, la frustration reste minime, mais elle existe bel et bien.

A condition d'accepter ses différents défauts ou partis pris (surtout graphiques), Murder Incarnation propose un divertissement globalement efficace, pendant lequel on n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer, mais que l'on aurait aimé voir se développer un peu plus. A lire en connaissance de cause.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

11 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News