Mission Yozakura Family Vol.2 - Actualité manga

Mission Yozakura Family Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 17 May 2021

A peine a-t-il intégré la célèbre famille d'espions Yozakuro que Taiyô doit se lancer dans une mission périlleuse. Mutsumi a été kidnappée, aussi le garçon doit partir à sa poursuite et affronter ses ravisseurs, la société Flower Bin. La bataille est éprouvante, mais pourrait bien faire décoller la notoriété de Taiyô dans sa carrière d'espion...

Le premier tome de Mission Yozakura Family posait les bases de ce récit mêlant humour à espionnage, avec une formule convenue mais idéale pour planter l'univers et ses personnages hauts en couleur. L'ensemble se payait tout de même le luxe d'une mission plus intense et développée sur plusieurs chapitres, un court art qui trouve sa conclusion sur le tout début de second tome.

Et dès lors, on regrettera que Hitsuji Gondaira se repose sur ses lauriers, avec une suite entièrement constituée de chapitres indépendants, chacun narrant une histoire. La recette est très commune pour un début d’œuvre, surtout dans le Jump, et idéale pour présenter la belle panoplie de personnages. Mais l'ensemble manque quand même un peu d'audace, tandis que le premier tome offrait déjà une aventure un peu plus soutenue. C'est donc un peu léger en terme d'ambition, bien que les différents épisodes proposés ne manquent pas d'intérêt.

Car le mangaka trouve de sympathiques idées pour les différentes histoires qui composent ce volume. Derrière une volonté de mettre à l'honneur un personnage secondaire par chapitre, il parvient à renouveler ses récits à chaque fois tout en associant son humour si décalé à ces péripéties dont le degré de l'adrénaline fluctue selon les situations. Il nous faut donc accepter cette alchimie assez simple pour le moment, mais qui fait son effet en tant que lecture purement divertissante, sans aller cherchez plus loin pour l'instant. Mais c'est aussi une potentielle crainte pour la suite : On espère bien que l’œuvre ne restera pas sur ces bases et saura montrer plus d'ampleur dans les tomes prochains. Il suffirait simplement d'arcs plus fournis, qui raconteraient des histoires un peu plus ambitieuses, pour faire décoller le titre. Ce qui est loin d'être inimaginable étant donné que celui-ci approche des 10 tomes au Japon.

Reste que malgré ses bémols de structure, le manga de Hitsuji Gondaira reste réussit par son ambiance qui s'appuie énormément sur ses personnages, à prendre avec beaucoup de second degré. Parce que l'univers de l'espionnage est interprété comme le fut celui de la mafia de Reborn! en son temps, autrement dit avec une bonne dose d'humour, cela donne à ce récit d'aventure une dimension comique très régulière, ce qui fonctionne étant donné les figures atypiques qui composent la famille Yozakura et qui profitent de bonnes présences dans ce second volet. Cela ne suffira pas à donner du relief à toute la suite si elle respecte cette structure narrative, mais demeure efficace dans ce qui pourrait être une sorte de phase d'introduction pour le manga.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

13.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News