Merry Nightmare Vol.4 - Manga

Merry Nightmare Vol.4

Rédaction
Lecteurs
19 /20

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 08 Août 2011

La bataille des rêves continue sans répit pour notre petit groupe, et pourtant chacun d’eux a une façon bien particulière de s’entrainer. Pendant que Yumeji essaie de se battre avec plus d’acharnement pour devenir fort et se rendre utile, Merry découvre les joies du quotidien humain. Les dessins, notamment, que lui fait découvrir sa nouvelle amie, est une grande source de découverte pour elle qui n’en avait jamais fait, ne s’était jamais lancée. Mais rapidement, Engi va se retrouver face à son ennemi juré, celui qui a tué sa sœur et dont elle a juré de se venger. Pour elle, Heraclés et l’ennemi ultime malheureusement, malgré sa force, la jeune femme ne parvient pas à venir à bout de ce démon des rêves, trop loin de son niveau pour qu’elle arrive véritablement à le blesser. Toutefois, elle mène son combat jusqu’au bout sans hésiter et nous offre alors un moment agréable où l’affrontement est le maitre mot. Toutefois, cela ne suffit pas et l’adversaire ultime repart comme il est venu, laissant derrière lui les blessés et leurs regrets.

Plus tard, Merry compte bien prendre une certaine revanche sur l’état d’Engi ! En croisant le clown qui a pris possession de l’esprit d’une jeune homme, notre héroïne ne compte pas le laisser s’en tirer à si bon compte et c’est avec acharnement qu’elle prend part à ce combat, en compagnie bien évidemment de Yumeji, qui provoque d’ailleurs une aide inattendue. Un tome alors essentiellement basé sur le combat et l’affrontement dans le monde du rêve éveillé, rendant la lecture dynamique mais un peu trop rapide. On aurait sans doute aimé un développement plus approfondi des sentiments d’Engi face à la défaite, mais aussi ceux de Merry à la fin du tome qu’il nous tarde d’explorer peut être dans le prochain tome. La série continue donc sur son axe, sans surprendre mais sans décevoir ceux qui en apprécient le genre.
 

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM
14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs