Masamune-kun's Revenge Vol.3 - Actualité manga

Masamune-kun's Revenge Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 19 April 2021

Le plan de Masamune pour se venger d'Aki se poursuit. Son objectif ? La séduire pour mieux la briser, mais la tâche n'est pas simple étant donné le caractère de la demoiselle et son difficulté à s'attacher. Malgré l'aide de Koiwai, rien n'est gagné d'avance. Pourtant, un élément perturbateur pourrait changer la donne, à terme : Neko Fujimiya. Jolie fille au tempérament léger, elle dit bien connaître Masamune, mais pourrait jouer double jeu... Tout en poursuivant ses approches envers Aki, le garçon a tout intérêt à se méfier d'elle.

Les deux premiers tomes de Masamune ont à la fois su nous convaincre tout en posant déjà certaines limites. Malgré des tentatives de développer des idées fortes comme l'apparence et le regard d'autrui sur nous, la comédie romantique de Hazuki Takeoka et Tiv semble avoir rejoint les rangs des œuvres du genre qui s'ancrent dans un certain classicisme, ce qui ne sera pas forcément un mal pour les lecteurs qui aiment ce type de routine légère.

Néanmoins, l'arrivée de Neko dans l'intrigue pouvait dynamiser davantage l'ensemble, ce que ce troisième opus fait un chouïa. Bien que présente, la demoiselle n'occupe clairement pas une place centrale en ces pages, ce qui n'empêche jamais les auteurs de soulever les mystères qui la concerne, allant même jusqu'à les faire progresser très légèrement. Le rythme est très doux mais bien là, ce qui concerne aussi la relation centrale entre Masamune et Aki, qui ne bat pas vraiment de l'aile. Derrière des épisodes aux schémas très classiques dans le genre comédie lycéenne, Hazuki Takeoka parvient à pousser le binôme très légèrement en avant. C'est souvent fait avec quelques ressorts classiques, mais permet au titre de garder une volonté de ne pas faire du surplace pour autant. Reste alors tout l'aspect morale de cette relation qui se jouera très certainement lors du climax de la série, à condition que le caractère d'Aki puisse se défaire de son bouclier.

Alors, c'est comme une pure romcom adolescente que cette suite s'apprécie. De ce côté, le titre continue de divertir sans aucun mal et aussi d'amuser à plusieurs moments. Une lecture qu'on peut qualifier de non prise de tête, et il n'en faudra peut-être pas plus pour une part du lectorat qui aime ces œuvres jeunesses qui tirent souvent des ficelles communes, mais conservent une fraîcheur de ton qui ne fait pas mal lors des temps qui courent. Évidemment, impossible d'exclure la facette coquine du titre, sans doute plus prononcée qu'ailleurs (mais moins que chez d'autres, citons un certain Kouji Seo, et même Ken Akamatsu). Les plans racoleurs sont de mises et le dessinateur a très clairement un fétiche du vêtement. Attention toutefois aux silhouettes trop enfantines, véritable piège de ce genre de démarche.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

13 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News