Magi - The Labyrinth of Magic Vol.34

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 13 December 2019

Sindbad et Ali Baba ont tous les deux pour idéal de rendre le monde meilleur, mais pour atteindre cet idéal ils ont pris des voies radicalement différentes. Si bien qu'aujourd'hui, celui qui fut pendant longtemps un véritable mentor pour Ali Baba est désormais son principal obstacle. Se sentant peu à peu acculé dans l'accomplissement de son idéal, Sindbad a même fini par risquer sa vie pour réaliser l'impensable: s'emparer du Palais sacré afin de modifier les rokhs du monde entier et uniformiser les pensées de tous pour qu'elles soient conformes à ce qu'il souhaite. Et les conséquences ne tardent pas à se faire ressentir: de manière parfois illogique tant les revirements semblent soudain, tout le monde semble à présent vouloir suivre Sindbad. Tout le monde, sauf Ali Baba et son Magi Aladin, qui ont échappé au pire, et qui ne peuvent désormais compter que sur eux-même pour arrêter les plans de Sindbad. Sur eux-mêmes, mais aussi sur deux aides plus que bienvenues...

La stratégie de Sindbad vouée à renvoyer tout le monde dans les rokhs est en marche, et elle semble désormais quasiment inarrêtable, tant Shinobu Ohtaka nous fait bien ressentir que le monde entier suit désormais les volontés du chef de la coalition. Et l'un des passages nous faisant le mieux ressentir cela est sûrement la discussion qu'Ali Baba a avec Morgiane. une discussion assez courte mais forte, protée par quelques très belles paroles de la promise de notre héros, mais cachant malheureusement, là aussi, une triste réalité...

"T'aimer m'a également permis de m'aimer."

La lutte décisive qui attend Ali Baba et Aladin risque alors bien d'être intense et presque folle, mais heureusement ils ne seront pas tout à fait seuls, et l'heure est alors venue pour Ohtaka d'exploiter de plus belle ce qu'elle a mis en place autour de deux garçons déchus, Hakuryû et Judal, autour de qui les explications sont logiques. De même, on appréciera assez le rôle d'un 5e personnage certes beaucoup plus discret dans la série, mais démontrant que l'autrice avait bien pensé les choses sur la longueur.

"- Moi aussi, une fois déchu, je suis sorti des normes.
- Ca valait le coup d'être déchu, n'est-ce pas ?"


L'affrontement décisif peut alors commencer. L'enjeu est simple: pour reprendre le Palais sacré, il va falloir, le plus vite possible, vaincre les 7 Revêtemages de Sindbad, et par la même occasion se sortir des 7 labyrinthes qu'il a conquis au fil du temps. Cela peut paraître extrêmement linéaire sur le papier, et ça l'est bien un peu, mais Ohtaka ne rallonge heureusement pas la sauve, et chaque Revêtemage, chaque labyrinthe représente bien quelque chose, pousse nos héros face à différentes valeurs, promet de les tourmenter et de les tester quelque peu (Judal en tête ici), et a différentes choses à dire sur le parcours effectué par Sindbad jusqu'à présent.

Magi - The Labyrinth of Magic entre donc de pleins pieds dans sa phase finale, et le fait bien. Ohtaka ne s'égare pas, sait faire monter petit à petit l'intensité jusqu'à nous laisser sur de fortes attentes... les derniers tomes de la série promettent d'être très prenants.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News