Love Sugi !? - Actualité manga

Love Sugi !?

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 04 August 2021

Sortie coquine estivale des éditions Niho Niba, Love Sugi ?! est un recueil qui est paru au Japon en 2018 chez Wanimagazine, et qui fut la toute première (et à ce jour unique, a priori) publication professionnelle en tome papier de Yanyo, un auteur officiant depuis quelques années de manière assez discrète, aussi bien en amateur qu'en professionnel puisque, en dehors d'histoires et d'illustrations hentai, il a également participé à quelques projets non-X, notamment en dessinant dans deux anthologies collectives dédiées à Danganronpa sous son autre nom, Ogino Atsuki.

Love Sugi ?! propose de découvrir 11 récits (dont les deux derniers se suivent) courts voire très courts: le plus court ne dure effectivement que 2 pages, tandis que le plus long en compte 12. De ce fait, l'auteur se doit d'aller au plus vite à l'essentiel... et c'est bien là que le bât pourra blesser pour certains lecteurs puisque, même si généralement Yanyo tâche de poser vite fait un petit contexte de base et d'offrir une personnalité bien spécifique à chaque héroïne (petite amie délurée à la plage, beauté bronzée fleur bleue et pourtant complexée par son allure de "garçon manqué", geekette flemmarde devant l'ordi, grande peureuse taquinée par son petit ami, manager de lcub de base-ball pouvant montrer beaucoup d'affection derrière sa sévérité, idol nympho...), on n'a pas vraiment le temps d'en profiter, y compris dans les moments chauds qui restent brefs et qui n'ont pas vraiment le temps de se développer, y compris côté découpage et mise en scène. Et cela, même si le mangaka accompagne chaque récit avec une brève présentation textuelle de son héroïne ainsi que des illustrations bonus (postées initialement sur internet, par exemple).

Il faut donc se dire qu'on n'a droit ici qu'à de brefs instantanés ne cherchant pas à raconter un minimum quoi que ce soit, malgré certaines situations originales comme le sexe en live de l'histoire "Love ♥ Live"... et à partir de là, le charme peut opérer si l'on aime le style visuel de l'auteur. Yanyo a effectivement, malgré les limites dues à la brièveté, un certain talent pour croquer des filles qui ne manquent pas de charme, avec des allures à chaque fois bien différentes, un côté assez expressif, et surtout des corps généreux, avec notamment une très vaste proportion de grosses poitrines où l'artiste met l'accent sur les tétons, parties du corps qu'il avoue adorer plus que tout dans son assez longue postface.

La principale spécificité de Love Sugi ?! est toutefois à chercher encore ailleurs, et se trouve dans sa colorisations intégrale. L'auteur est effectivement un adepte de la couleur, et cela concerne ici toutes les pages, pour un rendu réellement séduisant, d'autant plus que l'impression sur papier glacé est de très bonne qualité. Les couleurs permettent à Yanyo d'offrir pas mal de nuances et de profondeur à ses planches, que ce soit concernant les décors ou, surtout concernant ses héroïnes dont les courbes n'apparaissent alors que plus charnues.

Reste la question du rapport longueur/prix. Avec ses 11 brefs récits de seulement quelques pages chacun, Love Sugi ?! dépasse à peine un total de 100 pages, rendant la lecture expéditive. Alors, même si le volume est intégralement en couleurs, son prix de 16,99€ peut sembler un brin excessif, d'autant plus que nous avons un format hentai classique et pas plus grand. De quoi faire réfléchir à deux fois avant de passer à la caisse, même si concrètement l'édition est très satisfaisante: en plus d'une très bonne qualité de papier et d'impression comme déjà dit, la traduction du Studio Charon s'avère efficace, voire parfois amusante comme dans le vocabulaire employé dans l'histoire "Love ♥ Exorcist".
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News