Légende du Héros Chasseur d’Aigles (la) Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 27 August 2018

Adaptation d'un classique de romans de cape et d'épée chinois écrite par Jin Yong, « La légende du héros chasseur d'aigle » nous plonge dans la Chine du XIIème siècle, déchirée entre la dynastie des Song et des Jin. Deux frères jurés fidèles à la dynastie Song sont assassinés et leurs femmes enceintes tenteront de survivre et de protéger leurs progénitures, afin que celles-ci vengent leurs pères respectifs. L'une des femmes sera recueillis par un prince Jin, quand à l'autre elle se réfugiera dans les steppes mongoles.

Autant vous prévenir tout de suite : « La légende du héros chasseur d'aigle » n'est pas une série pour tout le monde. En quelques pages de présentation, un nombre conséquent d'informations sur la Chine sont lancés avant d'embrayer immédiatement sur le récit. Et autant vous dire que le contexte historique de l'histoire ne va cesser de grossir. Il faut donc s'accrocher dans ce premier volume, et sûrement encore pour la suite.

Côté histoire, pour les habitués de dramas historiques asiatiques, on a un postulat assez classique : une histoire de vengeance et d'honneur, mêlé à des arts martiaux. Nos héros sont pour le moment très en retrait, étant donné que ce sont les enfants des hommes assassinés. Si l'on en découvre un dans le premier tome, le deuxième nous est encore inconnu. Il est toujours étonnant de voir les question d'honneur et de promesses aussi sacré. La promesse passé entre le maitre taoïste et les sept guerriers concernant les enfants est assez surréaliste pour nous, mais finalement pas si surprenante que ça dans ce genre d'histoires.

Pour ce qui est du dessin, on a le droit à un travail très soigné de Zhiquing Li. L'action est toujours très claire et dynamique, de même que les décors sont très soignés et détaillés. Pour ce qui est des personnages, il y a malgré tout un petit soucis : la difficulté à en différencier certains. Il aurait été souhaitable que certains personnages ait quelques petites choses qui nous permettent de mieux les appréhender, surtout quand on commence cette histoire avec autant d'informations à prendre en compte. Il est donc très facile d'être perdu dans cette histoire.
Certains seront aussi amusés par certains comportement des personnages. Pour ceux habitués aux séries historiques asiatiques, pas trop de dépaysement, mais pour ceux qui découvrent cette univers à travers cette série, ils seront plus que surpris par le comportement de certains personnages ou par les scènes d'actions très exagérés (la scène de combat avec le pot de 2-3m de haut rempli d'alcool est tout bonnement surréaliste).
Enfin, l'ultime défaut de ce premier, c'est cette phase d'exposition de l'histoire qui n'en finit pas. Entre le moment où les frères jurés sont assassinés et le moment où un de leurs enfants apparaît dans l'histoire, il se passe une éternité, où d'innombrables personnages sont présentés, mais bien trop rapidement pour que l'on s'attache vraiment à eux. Difficile encore de savoir de quel côté se trouve le bien et le mal en tout cas à l'issue de ce premier tome, et difficile aussi de s'attacher aux personnages, innombrables et essentiellement survolés. Est-ce étonnant avec un tel contexte historique ?

Pour ce qui est de l'édition, malheureusement on retrouve quelques coquilles dans ce premier tome (des textes mal effacés par endroit ou bien des bulles vides), mais rien de bien méchant néanmoins. Niveau traduction, le travail est très bon, malgré ce côté très pompeux des dialogues qui peuvent dérouter. On ne doute pas que cela vient du texte original, mais il aurait été sympathique (bien qu'ardu à réaliser) que ce côté très littéraire des dialogues soit un peu atténués, sans pour autant dénaturer le texte d'origine. Cela aurait rendu le tout un peu plus fluide.

« La légende du héros chasseur d'aigle » n'est pas une série accessible à tous, mais vraiment passionnante. Elle souffre malgré tout d'un certain manque de contexte pour les néophytes. On espère pour la suite que le récit se posera un peu et qu'on prendra le temps de découvrir les personnages installés dans cette phase d'exposition qui ne semble pas se terminer.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

13.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News