Kuroko's basket Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 24 April 2013

Ejectés du tournoi interlycées par Aomine de la GM, Kuroko et Kagami doivent maintenant se confronter à leurs propres démons, à savoir leurs limites et faiblesses personnelles. Mais la remise en question de ses fondamentaux est loin d'être une chose aisée...

Même si nos héros ont perdu ce premier tournoi, il y a déjà un nouvel objectif en vue avec la compétition de la wintercup. Ce sera aussi l'occasion de découvrir l'ancien as de Seirin, surnommé Teppei, un garçon des plus étranges (on ne sait pas si c'est un génie manipulateur ou tout simplement un idiot). Mais bien que spécial, celui-ci finira par rapidement trouver sa place au sein de l'équipe ainsi qu'auprès de la série et du lecteur.

"Il doit se reconstruire... et se façonner un nouveau style !"

Cependant, ce qui fera véritablement le buzz de ce présent opus est sans escompter la mise en difficulté de nos héros majeurs : Kuroko et Kagami. On est donc d'autant plus impatient et curieux de savoir comment ceux-ci vont s'en sortir et surtout comment ils vont évoluer. Ainsi l'auteur exploite comme il se doit et de manière cohérente les conséquences trouvant leur origine dans les événements passés sur la psychologie-même de l'équipe, et notamment des protagonistes emblématiques du titre. La question reste donc toujours posée : Régression ou bien évolution ? Ces bouleversements seront aussi l'occasion pour le mangaka de ne pas tergiverser et d'approfondir un peu plus le lien entre Kuroko et Kagami ainsi que le caractère et le passé du nouvel arrivant.

Au-delà de tout ceci, ce volet se veut avant tout un tome de transition avec un ton léger et humoristique, sans qu'il ne se passe d'événements considérables. En effet, on suit le début d'un entraînement illustrant un schéma fort classique que l'on retrouve dans tout nekketsu digne de ce nom. Toutefois même s'il ne se passe rien de bien concret, l'humour présent reste plaisant à suivre grâce aux personnages, même si un peu répétitif sur les bords.

Pas mal de personnes pourraient reprocher à Kuroko's basket d'être un manga de sport peu réaliste et qui se base sans hésiter sur des capacités quelque peu surnaturelles qu'ont la plupart des sportifs de l'œuvre. Il faut avant tout rappeler que Kuroko's basket s'inscrit avant tout dans une lignée classique du shonen Jump, ce qui explique grandement ces états de fait. En outre, Eye Shield 21, qui était dans un même registre (même s'il traitait avant tout de football américain), utilise sans modération et sans altérer sa qualité le genre de stratagème renvoyant à des compétences physiques hors du commun. Pourquoi devrions-nous dès lors reprochés ces mêmes composantes à Kuroko ?

En somme, on a devant nous un volume de transition agréable et efficace à la lecture accompagné de personnages qui s'étoffent un peu plus à chaque volet passé et d'un humour plaisant, même si parfois un peu redondant.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News