Kimi no Knife Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 19 April 2013

Shiki et Ei sont à deux doigts de remplir leur mission consistant à tuer cinq yakuza appartenant à la Shueikai. Notre héros continue à avoir des doutes sur le bien-fondé de ses actions, doutes qui ont pourtant l'air de complètement disparaître quand ce dernier passe à l'acte-même du meurtre... Paradoxe de l'humain ou de Shiki en particulier?

Yua Kotegawa continue sur sa lancée en sondant la psychologie de nos assassins en herbe qui ont encore du mal à se faire à leur nouveau quotidien, et notamment en ce qui concerne le personnage principal. Cela reste un véritable plaisir pour le lecteur d'essayer de comprendre la mentalité profonde et obscure des diverses personnes composant l'univers de Kimi no knife. Ainsi la descente aux enfers se poursuit et nos héros devront à présent s'accommoder aux conséquences de leurs actes qui les submergent (culpabilité, solitude, peur, besoin de soutiens, ...), que ce soit la police ou encore nos meurtriers.

L'auteure joue aussi sur l'ambigüité de certains protagonistes tels que Ei, qui balance encore entre deux camps. Ce qui ouvre la possibilité d'une trahison possible et future.

En somme, la mangaka nous livre un opus plein de suspens où tout peut encore se jouer à travers les psyché tumultueux des différents personnages. Ce qui nous prouve qu'au-delà de toute chose, ceux-ci restent avant tout des être-humains fait de sentiments et de doutes. Et comme si cela ne suffisait pas, le volet se finit sur un bouleversement inattendu qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques. L'attente n'en devient donc que plus insupportable !


 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
titali

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News