Juge Bao (le) Vol.4

L'auberge maudite

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 06 January 2012

Un an après la Belle empoisonnée, Juge Bao revient avec sa quatrième enquête : Juge Bao et l'auberge maudite.

Arrivé dans une nouvelle ville, Bao doit rapidement se mettre à enquêter sur une étrange affaire d'argent cachant en réalité plusieurs problèmes : complots envers sa personne, disparition mystérieuse d'une épouse au grand dam de son mari...

Au fil des pages, cette nouvelle enquête se suit toujours avec plaisir, notamment grâce à la patte de Nie Chongrui, portée par des visages toujours aussi réalistes bien que figés. L'une des grandes qualités de cette histoire réside malgré tout dans la capacité qu'ont les auteurs à tirer parti de leurs différents personnages. Ainsi, on se régalera réellement face aux prises de bec de Zhang Zhao et de la princesse Xi, qui a rejoint temporairement le groupe, et qui volera d'ailleurs la vedette à tout le monde tant sa témérité séduit. Du côté du jeune Bao Xing, relégué ici par Bao dans une mission secondaire, il finira lui aussi par tirer son épingle du jeu en créant de sliens avec de nouveaux personnages, liens permettant par la même occasion de déjà préparer le terrain pour la suite de la série.

Pourtant, malgré cette bonne exploitation de certains personnages, ce quatrième volume s'avère moins efficace que ses aînés. Cela est dû, notamment, à l'impression que l'on a que si les personnages autour de Bao sont bien exploités, le Juge, lui, manque ici de panache, se contentant d'être celui qui dirige les autres. La déception finissant par tomber quand on voit que le voile se lève sur l'enquête sans que Bao soit vraiment intervenu, sans qu'il ait lui-même réellement participé à l'enquête, celle-ci trouvant ses réponses par le biais des autres personnages.
Un autre problème vient de la confusion qui règne entre certain personnages, que l'on a parfois du mal à différencier.
Enfin, difficile de ne pas avoir une petite pointe de déception quand on constate, en plus de la facilité avec laquelle l'enquête se conclut au final, que l'ennemi est d'emblée connu du lecteur. Le procédé n'est pas nouveau, mais ici, quand on voit la linéarité de l'enquête et la facilité de son dénouement, l'envie de s'intéresser à l'avancée de l'ensemble est moins présente que d'habitude.

Si Juge Bao reste une lecture unique en son genre et plaisante, ici principalement grâce à certains personnages dont la princesse Xi en tête, cette nouvelle aventure déçoit légèrement. On a plus l'impression d'avoir affaire à un tome de transition chargé de mettre en place certains éléments pour la suite qui, au vu de la mise en bouche finale, s'annonce sous les meilleurs auspices.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News