Jojo's bizarre adventure - Saison 8 - Jojolion Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 11 Février 2019

Chronique 2
  
C'est le choc au sein de la famille Higashikata ! Hato, ainée des enfants de Norisuke et pourtant connue comme difficile en matière d'hommes, ramène un petit-ami à la maison ! Celui-ci répond au nom de Tamaki Damo et son physique et sa dégaine sont... loin de ce à quoi s'attendait Norisuke pour sa fille. Au fil de la rencontre, en présence de Josuke, des événements mystérieux se produisent. Au même moment, Yasuho semble trouver des informations autour de Josefumi, celui que serait véritablement Josuke...

Tout en enchainant les péripéties dans ce nouveau Morio, Hirohiko Araki lève doucement le voile sur les différents mystères de Jojolion. Incroyable puzzle dont il est impossible, pour le lecteur, d'assembler les pièces, une partie de l'intrigue s'éclaircit peu à peu, et ce douzième tome joue un rôle majeur. Ainsi, outre une ouverture qui lève le voile sur les fameux fruits Rokakaka, les événements liés à l'étrange Tamaki Damo, petit-ami de Hato, vont jouer un important rôle dans la recherche de la vérité autour de Josuke, ou plutôt Josefumi, et toute la trame de fond intangible jusqu'à présent, qui gagne peu à peu en clarté.

Il serait difficile d'en dire davantage sans dévoiler concrètement ces informations, ce qui serait dommage tant leur découverte contribue au plaisir de ce tome. Une fois encore, l'auteur joue avec l'époque présente et le passé pour développer son récit et apporter des réponses. Il y a de quoi être largement étonné, d'une part par l'intrigue qui se révèle de plus en plus concrète, mais aussi par la manière d'Araki de jouer avec les acquis du lecteur, notamment en ce qui concerne toute la quatrième partie de Jojo, Diamond is Unbreakable. Bien qu'il ait déclaré en tout début de 8e arc qu'avoir lu cette fameuse partie n'était pas une obligation, force est de constater que les lecteurs assidus pourront davantage profiter de ce rapport entre passé et présent, et de l'héritage de Jojo sur ce qu'est la série actuellement.

A toutes ces révélations se mêlent les péripéties autour de l'étrange Tamaki, qui ne manquent pas de piquant. Comme à son accoutumée, et surtout dans cette huitième partie, Araki insiste sur l'étrangeté des événements et présente des pouvoirs toujours aussi farfelus. L'autre bonne surprise vient aussi du danger représenté par Tamaki, un personnage grossier en apparence mais qui, bien plus qu'un autre, semble bien caché son jeu. Si l'antagoniste de l'arc n'a pas encore été clairement identifié, contrairement aux précédentes parties de Jojo où son introduction ne se fait pas tant attendre, il se pourrait que l'entrée en scène de Tamaki nous y mène, petit à petit...

En résulte un 12e volume fascinant, que ce soit par sa manière d'amener les révélations, l'intrigue toujours plus passionnante, et ce nouvel adversaire peut-être plus dangereux que les précédents. La qualité de Jojolion ne faiblit pas, chaque tome se montrant captivant par son traitement de l'histoire et des codes de la saga.

La seule inquiétude vient de la parution française : pourquoi devoir attendre 4 mois pour le prochain volume, alors que Jojolion en compte sept de plus au Japon et semble se diriger vers sa fin ? A ce rythme là, nous ne sommes pas prêts de voir le bout des aventures de Josuke et Yasuho...
  
  
Chronique 1
  
Alors qu'il enquête toujours sur le mystérieux fruit et sur sa propre identité, Josuke croise la route d'une étrange jeune femme qui prétend le connaître: il se nommerait en fait Josefumi Kujo et serait un ami de Kira Yoshikage! Une nouvelle piste à explorer pour peut être se rapprocher de la vérité.
Pendant ce temps, Hato, la fille aînée de la famille Higashikata, présente son nouveau petit ami à sa famille...un homme pour le moins...surprenant!

Une nouvelle fois nous avons là entre les mains un volume riche en surprises, et surtout, enfin, un tome riche en révélations! Le moment de vérité n'a jamais été aussi proche!

Très rapidement un nouveau personnage entre en scène, et il le fait par la grande porte puisqu'il pénètre dans la demeure des Higashikata! Il nous est présenté comme étant le petit ami de Hato, la superbe et grande jeune femme, qui est accessoirement mannequin... Le décalage avec le petit ami en question est tout simplement exceptionnel, et l'auteur parvient parfaitement à rendre ce moment décalé à la fois dérangeant et amusant! On à là le cliché du beauf dans toute sa splendeur, et on peut lire le désarroi dans le regard de Norisuke, le père de Hato!
Mais bien évidemment, il cache autre chose, et ceci n'est pas une surprise...rares sont les personnages à n'avoir aucune utilité dans cette saga! Ainsi rapidement un nouveau manieur de stand va attaquer nos héros et d'une manière assez déstabilisante une nouvelle fois: il fait fondre les corps! Encore une fois Araki nous propose des situations originales avec un pouvoir inédit et assez effrayant.
De nouveaux affrontements vont donc avoir lieu et une nouvelle fois nos héros seront pris au dépourvu commençant avec un désavantage certain...un duel plus tactique qu'autre chose va alors débuter...
Mais l'adversaire en question ne vas pas rester muet et va faire comprendre à Norisuke et donc aux lecteurs qu'il n'est pas là par hasard...et pourtant lui même semble ignorer nombre de choses; c'est donc en cherchant ses réponses qu'il va nous apporter les nôtres! Ainsi il commence un récit qui sera riche en informations ou enfin les personnages sont mis en scène tels qu'ils étaient avant les événements du premier tome. On apprend notamment des choses sur le commerce illégal du fruit Rokakaka en retrouvant des personnages déjà "éliminés".

On plonge donc dans un flash-back, entrecoupé par des séquences du présent et ainsi petit à petit on va remonter le fil, remonter le temps et comprendre comment nous en sommes arrivés là, comment Josuke (si c'est son nom) en est arrivé là, et qui est le mystérieux Kira Yoshigake!
D'ailleurs le clin d’œil au Kira de la quatrième partie est total puisqu'on retrouve carrément le même stand, seul la personnalité diffère.

Un tome vraiment passionnant, peut être encore davantage que les précédents puisque cette fois nous avons enfin le sentiment de nous approcher réellement des réponses qui nous semblaient si loin jusqu'à maintenant!
Vite la suite!
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News