Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.7 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 4 - Diamond is Unbreakable Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 10 Février 2016

Rohan Kishibe est un mangaka aussi fou qu’ingénieux. Vivant à Morio, il dispose d’un Stand et a pris pour cible Koichi et lit en lui pour trouver l’inspiration pour sa prochaine œuvre. Mais Koichi est totalement à la merci de l’individu, heureusement Josuke et Okuyasu sont sur le point de lui porter secours !

La couverture de ce septième volet de Diamond is Unbreakable n’a rien de mensongère puisque Rohan Kishibe est presque la star de ce volume. Personne ambiguë, le voilà d’abord présenté comme un adversaire avant de devenir un personnage qui semble être récurrent pour la suite de la série. La fin de l’affrontement qui le place en tant qu’adversaire est assez délirante et place le caractère de Josuke au centre des rebondissements, ce qui permet une fin de combat imprévisible, mais vraiment bien trouvée par Hirohiko Araki !
La réapparition du personnage se fait aux côtés de Koichi, lors de mésaventure assez étrange qui ne semblent pas résultat d’un combat de Stand au sens propre, mais plus d’une énigme dont les deux personnages devront trouver la réponse… Le nouveau chapitre est alors des plus captivants, mais ce qu’on retient surtout, c’est la bipolarité de Rohan qui peut être aussi dangereux qu’amical. Etrangement, son caractère change énormément entre sa première et sa seconde apparition, et c’est encore plus déroutant lorsqu’on lit des récits comme Rohan au Louvre qui placent le mangaka comme une figure réfléchie et charismatique.

Au milieu de ces deux récits se place une histoire complète, cette-fois un combat plus traditionnel dans l’esprit Jojo qui permet la combinaison de Jotaro et Josuke. Cette fois, l’adversaire n’est pas à retenir et s’avère même surprenant, mais cette étape de l’arc brille surtout par son côté très rythmé, un combat qui n’est pas sans rappeler certaines joutes de la troisième partie avec son lot de rebondissements et une manière toujours ingénieuse d’utiliser les Stand. Notons d’ailleurs que pour l’heure, le tome et ses événements ne font que revenir sur les effets de l’arc et de la flèche, mais que l’histoire ne semble pas progresser réellement à l’heure actuelle, on de demande alors comment Araki va rebondir durant les prochains volumes pour redresser le scénario.

Aussi, ce tome est le moyen de « développer » le personnage de Josuke qui nous explique pourquoi… il ne supporte pas qu’on critique sa coupe de cheveux ! Voilà qui en fait un protagoniste hautement décalé, ce qu’on n’avait pas vu depuis Joseph dans la partie deux.

En somme, nous voilà avec un volume de Jojo’s Bizarre Adventure de très bonne facture, proposant ce que la série sait faire de mieux : des personnages loufoques et des affrontements inventifs et rondement menés. En particulier, on attend de voir comment va évoluer l’étrange histoire de « l’aventure de Rohan Kishibe ».


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News