Issak Vol.8 - Actualité manga

Issak Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 29 July 2020

Critique 2 :

Ayant pu fuir avant l'attaque du général Wallenstein et de ses troupes sur Wolfstadt, Zetta a dû laisser derrière elle Issak, Heinrich et les autres, en n'ayant aucune idée de la situation dramatique de l'attaque. La voici désormais chargée de veiller sur le frère de Heinrich, le prince électeur Frédéric V, qui a été mis au ban et est donc recherché dans toute la contrée, dans un tout début de volume assez intéressant pour deux choses. D'un côté, au contact du prince électeur, la jeune fille (et le lecteur par la même occasion) a l'occasion de mieux cerner le fond de cet homme aux allures un peu amorphes, et de comprendre pourquoi il se repose uniquement sur sa foi: son statut lui ayant déjà joué des tours, il ne sait plus s'il peut faire confiance à qui que ce soit, hormis son épouse qu'il aimerait tant revoir... D'un autre côté, c'est à nouveau Zetta elle-même qui brille: l'attachante jeune fille, coincée dans une situation délicate, doit tâcher seule de veiller sur Frédéric V, et pour ça elle démontre, une nouvelle fois, une certaine force de caractère quand il le faut ! Mais c'est aussi sa confiance envers Issak qui est à nouveau mise en valeur: quand elle finit par apprendre qu'il n'y a apparemment aucun survivant dans l'attaque de Wolfstadt, elle ne eut pas y croire: elle le sait bien, Issak ne peut mourir dans une telle bataille, et le lecteur en aura très vite la confirmation. Mais le problème, c'est que la jeune fille n'est pas la seule à si bien connaître Issak: dans le camp de Wallenstein, Lorenzo a la même conviction, et est bien décidé à analyser la situation pour prendre à revers notre héros et enfin récupérer le deuxième mousquet...

Ce huitième volume d'Issak est alors, ensuite, marqué par de nouvelles retrouvailles en forme de face-à-face entre les deux mercenaires japonais, avec cette fois-ci un vrai résultat à la clé ! Car à l'issue de cet affrontement entre les deux hommes, Shinji Makari et Double-S, heureusement, ne nous refont pas le coup du statu quo inutile... Mais avant l'issue de tout ceci, il y a évidemment l'affrontement en lui-même, où les deux auteurs tiennent plutôt bien leurs promesses. Bien sûr, il y a toujours 2-3 petits éléments pouvant faire tiquer: Lorenzo qui fuit alors qu'il avait une opportunité idéale d'abattre Issak, l'étrangeté de voir un guerrier de ce calibre se prendre très bêtement dans un piège à loups... mais en dehors de ça, Makari offre un petit duel doté de quelques réflexions stratégiques très rapides, avec une bonne exploitation du terrain et notamment de la falaise, et surtout deux combattants qui se donnent à fond, en tête un Lorenzo vraiment prêt à tout pour parvenir à ses fins, y compris se mutiler lui-même !

Le combat-phare de ce tome est donc utile et prenant, d'autant plus que cette fois-ci Double-S offre un rendu à la fois fluide et vif, sans la sensation d'avoir des planches un peu vides. Qui plus est, la dernière partie du tome est, elle aussi, intéressante, en revenant auprès du marchand Klaus, avec de nouveaux enjeux qui s'installent en plein coeur du camp ennemi...

Cette fois-ci, on a donc droit à du très bon Issak dans l'ensemble. Malgré de petite facilités dans le duel, c'est bien rythmé, c'est prenant, ça avance suffisamment autant du côté de notre héros que de Zetta ou de Klaus... Espérons que la suite sera tout aussi efficace !

Critique 1 :

Zetta se retrouve seule avec le roi Frédéric V, en fuite et traqués! Elle met tout en œuvre pour protéger le monarque bien incapable de se débrouiller seul. En chemin ils apprennent le massacre survenu à Wolfstadt, laissant supposer la mort de Issak.
Mais ce dernier est bel et bien toujours en vie et sur la piste de Lorenzo. Rapidement un nouveau face à face va débuter...

Il y a bien longtemps qu'on avait laissé Issak pour mort, le retrouver est donc un réel plaisir !
Et même si nous n'avons jamais douté de sa survie, les auteurs poussent le vice à laisser planer ce fameux doute sur les premiers chapitres puisqu'on retrouve en premier lieu Zetta et le monarque qu'elle accompagne !
Pas franchement la partie la plus passionnante du tome, on y découvre surtout la détermination de la jeune Zetta, certes très peinée par la disparition de son protecteur (du moins elle en est persuadée) ainsi que l'incompétence d'un seigneur bien incapable de sortir de lui même de la délicate situation dans laquelle il se trouve.

Mais on oublie cette partie très rapidement pour revenir sur l'essentiel, à savoir Issak et sa confrontation avec Lorenzo! Et là pour le coup on est largement servi !
On a droit à un duel qui va s'étendre sur tout le reste du tome et qui va se montrer passionnant en tous points !
Ça commence par une embuscade de Lorenzo qui gardera la main sur le duel durant presque tout son déroulement. Mais on a ici deux adversaires qui se connaissent tellement qu'ils anticipent les actions et réactions de l'autre...l'un comme l'autre, ils savent pertinemment ce que chacun de leurs gestes va entraîner comme réaction chez l'opposant...
C'est vraiment prenant à lire, d'autant que les auteurs parviennent à insuffler un rythme vraiment endiablé, à tel point qu'on a du mal à définir une échelle de temps pour cet affrontement tant on enchaîne les pages à une vitesse folle !
C'est malheureusement ce qui occasionne la plus grosse frustration de ce tome: on a attendu de longs mois pour découvrir la suite des aventures de Issak pour en terminer avec ce tome en seulement quelques minutes...mais il s'agit de minutes d'une rare intensité !

Cet excellent duel se conclu de façon totalement inattendue, sur la fin d'un chapitre de la rivalité opposant Issak et Lorenzo, mais de façon bien plus violente qu'on aurait pu l'imaginer.
Maintenant difficile de prévoir ce qui nous attend et c'est ce qui rend ceci d'autant plus excitant !

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News