Histoires de femmes Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 08 May 2018

Le dernier des trois recueils d'histoires courtes féminines de Masako Yoshi parus aux éditions Black Box est également le plus ancien des trois: de son nom original A Little Heaven - Kekkon Made ni Yomu 18 no Story, celui-ci est paru au Japon en 1992.

Par rapport aux deux premiers recueils de cette trilogie, ce troisième livre change un peu de forme, puisque cette fois-ci nous n'avons plus 35 histoires de 4 pages, mais 18 histoires faisant toutes 7 pages, le tout étant à nouveau toujours en couleurs. En dehors de ça, le contenu ne change pas beaucoup, puisque déjà à cette époque Masako Yoshi proposait de brefs récits mettant surtout en scène des femmes (et quelques hommes). Parmi les principaux thèmes: demande en mariage, mariage qui se prépare, vie de couples qui se sont mariés, et rupture, le tout tournant donc surtout autour de l'union ou de la désunion, avec ce que ça peut impliquer de sentiments divers et contrastés selon les situations et le caractère des personnages.

Cette fois, les personnages mis en scène par la mangaka sont essentiellement des adultes encore jeunes, surtout dans la vingtaine, et vivant l'amour de manières assez différentes: de façon froide, terre-à-terre, naïve, résignée, heureuse... On y ressent déjà le désir de l'artiste de croquer des portraits diversifiés et assez crédibles dans l'ensemble, même si certains récits sont plus bateaux (le premier en tête) et que le ton est parfois moins mûr que dans les deux précédents recueils. Les ambiances peuvent être toujours aussi variées, et certaines histoires tirent vraiment leur épingle du jeu dans leur tournure maligne et ce qu'elles ont à nous dire, on pense notamment à l'histoire du couple formé par deux "androgynes", un homme assez efféminé et une femme assez masculine: certains ont beau les critiquer un peu, ils sont assez complices, sont parfaitement heureux ensemble, et c'est l'essentiel.

Ce recueil étant le plus ancien, le manque d'expérience se ressent un peu parfois dans la colorisation, mais ça reste très intéressant, Yoshi essayant quand même plusieurs choses: aplats, feutres... certains résultats étant tout de même assez riches et très immersifs. Et le trait des personnages possède une simplicité et une expressivité rafraichissantes.

Forcément un peu moins abouti, ce dernier recueil reste donc un très bon moment de lecture, surtout grâce à quelques histoires en particulier et à certaines héroïnes assez justes. Il est également appréciable, au fil des trois recueil, de pouvoir observer les évolution de Masako Yoshi dans son style de dessins et de colorisation ainsi que dans la maturité de ses récits. Au final, on tient là, dans l'ensemble, une très bonne trilogie d'histoires courtes, féminines et adultes.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News