Granblue Fantasy Vol.2 - Actualité manga

Granblue Fantasy Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 11 Janvier 2019

Après un départ précipité, nos héros ont été contraints d'atterrir en urgence sur l’archipel de Port Breeze, mais leur vaisseau de fortune ne peut plus leur être utile. Il leur faut donc dénicher non seulement un vaisseau apte à les emmener au bout du monde, mais également le navigateur qui va avec ! Le marchand Sierokarte, qu'ils viennent de rencontrer, les guide sur la piste de Rackam, un timonier qui pourrait être la personne qu'ils recherchent. Mais celui-ci si refuse catégoriquement de les rejoindre, ou même de tout simplement reprendre la route dans les airs, tant il a été meurtri par d'anciens rêves brisés... Seulement, réagira-t-il toujours ainsi quand le danger viendra peser sur Port Breeze ? En effet, un hautain et teigneux général de l'Empire fait son apparition avec une ferme intention: rayer Port Breeze de la carte en exploitant la colère de Tiamat, légendaire déesse du vent...

Poursuivant sur un schéma très classique d'un début d'aventure fantasy/rpg, ce deuxième volume vise essentiellement à apporter à nos héros leur premier renfort en la personne de Rackam. Et même si la recette est prévisible, c'est un résultat emballant que nous offrent les auteurs ! En effet, on prend un certain plaisir à découvrir le personnage de Rackham, un homme à l'allure mûre réussie et au caractère d'abord replié... Quel passé a donc éteint si brutalement ses rêves de voguer dans le ciel jusqu'à en faire un homme apathique ? Les réponses qui se dessinent sont bien menées, vont à l'essentiel et expliquent suffisamment son comportement, en mettant en valeur la passion qui l'anime depuis toujours concernant les vaisseaux, tous les efforts qu'il a faits afin de devenir un grand timonier, sa détermination bafouée à réparer le GrandCypher... Le danger représenté par l'Empire et Tiamat pourrait alors l'aide à changer, à se relever, et à prendre conscience de certaines, à commencer par le fait qu'il n'a jamais été seul dans son entreprise. Alors, saura-t-il enfin prouver à son entourage sa valeur en tant que navigateur ?... si tant est qu'il n'avait pas déjà leur confiance ?

Si Rackam, en tant que nouveau personnage-clé du tome, est forcément le plus mis en avant, les auteurs n'en oublient pas pour autant les autres. Katalina confirme se prestance, Gran et Lyria affirment leur lien fusionnel, la jeune fille fait montre de ses capacités, et notre héros prend bien conscience, au fil de cette aventure, qu'il n'est pas seul dans sa quête et qu'il a désormais de solide compagnons. Qui plus, le petit background autour de Port Breeze est tout à fait honnête, via le rôle que Tiamat a toujours eue auprès de cet archipel, et via le petit travail effectué autour de cette divinité maîtresse des vents.

Le dessin, lui, reste réellement ravissant. Même s'il y a encore quelques petits raccourcis dans le découpage (notamment dans la mise en scène de l'affrontement contre Tiamat), il y a une grande application et un joli souci du détail dans le design des différentes races de personnages, des machines (mention spéciale à l'imposant GrandCypher), des créatures ou de certains décors.

Afin de mieux nous plonger dans une quête qui ne fait que commencer, il était pertinent de sortir en même temps que le tome 1 ce deuxième volume emballant. Sous des allures pour l'instant très classiques, Granblue Fantasy s'offre pourtant des débuts prometteurs, où le parfum d'aventure et de découverte propre aux oeuvres de ce genre se ressent bien ! On appréciera aussi, en fin de tome, de découvrir quelques croquis préparatoires.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News