Gleipnir Vol.8 - Actualité manga

Gleipnir Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 28 January 2021

C'est sur des premières pages assez troublantes que s'ouvre ce huitième volume de Gleipnir: des mots désespérés sur une existence dépourvue du moindre sens, puis les images du passé sordide d'une jeune fille qui ne trouvait absolument rien de bon à la vie, mais qui a pourtant été ressuscitée par Kaito après avoir été tué de ses mains, puis, libre de faire ce qu'elle voulait dans ce monde pour lequel elle n'a plus aucun intérêt, a sombré... Cette fille, il s'agit de Honoka, celle dont la puissance est petit à petit en train de détruire le monde, en aspirant peu à peu les personnes qui le composent. En combattant Kaito, nos héros ont au moins découvert un peu plus le danger que représente Honoka... mais sont tout autant troublés par ce que Kaito sous-entends sur eux... Shûchi et Claire auraient-ils donc un sombre rapport avec ce qui se passe ? Si oui, une seule solution s'impose pour le découvrir: retrouver leurs souvenirs effacer, et donc parvenir à rencontrer Erena une nouvelle fois...

Après l'assez intense volume précédent, pas question pour Sun Takeda, donc, de relâcher la pression, puisque ce tome enchaîne directement sur les retrouvailles entre Claire, Shûichi et Erena, pour un résultat qui sera forcément riche en rebondissements. Tout d'abord parce que, bien sûr, nos deux héros sont bien obligés de combattre une Erena peu coopérative, ce qui donne lieu à quelques retournements classiques mais efficaces exploitant certains visages secondaires, et à plusieurs pages aux vues assez simples mais très claires et au découpage suffisamment léché pour faire ressortir les designs et les moments forts. Mais aussi et surtout parce que, tout au long de cet affrontement, le mangaka intrigue comme il se doit, alternant efficacement entre les éléments de mystère (pourquoi Erena agit-elle ainsi ? Refuse-t-elle de dévoiler leurs souvenirs à nos héros parce qu'ils la gênent dans ses projets, ou plus encore pour les protéger d'une terrible vérité où Shûichi serait coupable ?), différents débuts de réponses (sur le lien passé avec Honoka, sur le parcours triste et chaotique de cette dernière alors qu'elle était apparemment si gentille...), et une réelle tension dans les relations entre ces personnages.

Alors, nos héros finiront-ils par apprendre toute la vérité, par comprendre ce qui se passe dans la ville et qu'est-ce qui a causé tout ça, et par trouver un moyen d'empêcher le pire d'arriver et d'arrêter leur plus dangereuse adversaire, incarnation même du néant ? Bien sûr, il faudra lire la suite pour le savoir ! Mais en attendant, Gleipnir s'offre ici un volume important de par ce qu'il dévoile souvent à demi-mot, et assez tendu dans ses enjeux, y compris concernant les dernières pages autour de Yoshioka.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News