FullMetal Alchemist - Edition Perfect Vol.2 - Actualité manga

FullMetal Alchemist - Edition Perfect Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 18 March 2020

La capitale d'Amestris est sous tension : des Alchimistes d'Etat sont assassinés par Scar, un criminel repérable par la balafre qu'il a au visage. Manque de chance, Alphonse et Edward tombent sur le sinistre individu, et même leur aisance au combat est inutile contre un tel monstre qui n'a aucun mal à détruir l'auto-mail d'Ed. Contre toute attente, les renforts arrivent pour tirer les deux frères de ce mauvais pas...

Redécouvrir les prémices de FullMetal Alchemist dans la somptueuse éditions Perfect de Kurokawa était un réel plaisir, et c'est donc sans surprise que l'euphorie est réitérée sur ce second volume qui continue de développer l'histoire à un excellent rythme.

Car pour ceux qui découvrent l’œuvre phare de Hiromu Arakawa par cette édition, c'est un scénario et un univers toujours plus denses qui sont dépeints par ces quelques chapitres supplémentaires. Chaque épisode apporte sa pierre à l'édifice, et c'est peu de le dire. Des enjeux qui gagnent en épaisseur à chaque fois, un scénario toujours plus prometteur et qui s'annonce bien ficelé, un univers foisonnant doté d'un concept toujours aussi original... et surtout un casting de personnages charismatiques et attachants, qui s'étoffe pages après pages !

Alors, le lecteur apprend à connaître quelques nouvelles figures importantes telles qu'Alex-Louis Amstrong, mais aussi la charmante Winry, quand il ne frissonne pas face à l'impitoyable Scar et aux effroyables Lust et Gluttony, tant d'adversaire qui gardent encore une belle part de mystère... Car du mystère, le scénario en garde sous le coup. L'intrigue autour de la Pierre Philosophale progresse, et semble même réserver nombreuses surprises. Ceux qui connaissent le manga en savent évidemment plus, aussi l'intrigue de la série n'a pas encore dévoilé toute sa richesse.

Il est donc remarquable de voir qu'au début des années 2000, Hiromu Arakawa nous offrait une aventure superbement équilibrée, sur tous les aspects évoqués précédemment. Même aujourd'hui, FullMetal Alchemist a quelque chose d'addictif, aussi bien dans son scénario que chez ses personnages. Difficile de savoir où la mangaka nous mène, tant elle évite le piège de la linéarité. Chaque chapitre a alors quelque chose à apporter, mais aussi un propos à décortiquer ! Alors, quelques thèmes graves sont abordés, comme les génocides de population, les guerres de religions, ou l'importance des liens familiaux. L'ensemble sera davantage développé à l'avenir, certes, mais l'amorce de la série continue d'être passionnante.

Et, évidemment, la qualité de l'édition joue un rôle important pour profiter de cette grande aventure. Ce sera peut-être la dernière fois qu'on abordera ce point dans nos chroniques, sauf si changement important il y a, mais profiter de l'histoire de Hiromu Arakawa en grand format, et dans des conditions optimales, est une expérience qu'on ne peut que conseiller, tant le récit en vaut la chandelle. Et si on apprécie découvrir les belles pages couleur de l'oeuvre, n'oublliez surtout pas de regarder sous la jaquette pour découvrir de saisissants croquis, Alphonse étant à l'honneur pour cet opus !
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News