Freya - L'ombre du prince Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 15 June 2021

Grâce à Freya, notre faux Edward, et à ses compagnons, le modeste royaume de Tyr est parvenu à repousser l'attaque de l'ambitieux royaume de Sigurd, et notre héroïne a même pu en profiter pour écarter de son chemin ses ministres les plus hostiles. Mais cette précieuse victoire n'est que temporaire, car il ne fait aucun doute que les troupes de Sigurd reviendront à la charge... Pour le faux prince de Tyr et les siens, l'heure est alors venue de partir en voyage, pour visiter chacun des 4 royaumes qui, avant d'être annexés par Sigurd, étaient alliés à Tyr par un serment. L'objectif est clair: raviver cette alliance. Mais tout se passera-t-il comme espéré ?

Histoire d'entamer ce voyage de façon assez astucieuse, Keiko Ishihara entame les choses sur un chapitre un peu spécial puisqu'il fait se croiser, sans qu'ils le sachent, les deux principaux opposants de la série: d'un côté notre héroïne qui reprend son identité de Freya pour le voyage en bateau, et de l'autre Dimitri, qui n'est autre que le nouveau roi de Sigurd ! L'ensemble est rapide, mais loin d'être dénué d'intérêt, car en plus de s'"amuser" des sentiments que Dimitri se met à avoir pour celle qui pourrait devenir sa plus grande ennemie, on a évidemment l'occasion de découvrir un peu plus ce fougueux roi de Sigurd.

Puis une fois passé ce chapitre d'une grosse cinquantaine de pages, les choses sérieuses arrivent avec l'arrivée dans le premier des quatre anciens royaumes, Nacht. Un "pays de ténèbres" dirigé par Konrad, fils d'un ancien ministre monté sur le trône après l'annexion, et Sophie, une princesse de Sigurd réputée pour ses moeurs très libertines. Freya/Edward et les siens devront alors tâcher d'approcher le couple royal, mais entre les moeurs de Sophie et un complot qui semble se tramer dans le royaume, rien ne sera de tout repos... Autant le dire: là aussi, cette première partie d'arc défile très vite, Keiko Ishihara insistant très peu sur le background du pays en préférant se contenter de l'essentiel. Néanmoins, il y a suffisamment d'éléments intrigants pour donner envie de voir comment se développera cette partie à Nacht: le côté libertin de Sophie permet d'amener quelques instants de tension relationnelle qui pourraient en dire long entre Freya et Julius, on découvre en la reine une femme a priori très loin d'être méchante (bien au contraire) mais méconnaissant le monde et le pays où elle a été catapultée, le cas d'Alexis n'est pas oublié autant dans sa mission que dans ses possibles sentiments... et, bien sûr, l'affaire du "complot" est vouée à prendre de l'importance.

En résulte un volume un peu lisse mais sympathique, car suffisamment bien mené pour que l'intrigue continue d'accrocher. Et bien que court au niveau de son histoire principale qui s'arrête ici après 140 pages, l'ensemble est complété par un chapitre bonus de 16 pages intéressant, car il revient sur les débuts du lien entre Julius et le vrai prince Edward de son vivant.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News