Final Fantasy - Lost Stranger Vol.3 - Actualité manga

Final Fantasy - Lost Stranger Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 25 June 2019

Chronique 2
  
Retenus prisonniers par les surpuissantes Soeurs Magus, nos héros apprennent de leurs bouches les méfaits de l'empire...ainsi celles qui sont considérés comme des terroristes leur expliquent que les choses sont loin d'être aussi simples que les apparences le laissent croire!
Ils parviennent malgré tout à s'échapper et rejoignent la princesse qu'ils ont auparavant sauvés...avant d'être arrêtés...

On plonge de plus en plus profondément dans l'univers de fantasy que tant de joueurs ont eu l'occasion d'apprécier, à tel point que plus l'univers se développe plus on en oublie la quête de Shogo consistant à trouver un moyen de ramener sa sœur à la vie! Est ce dérangeant? Pas le moins du monde, car c'est aussi pour ça qu'on apprécie les RPG, pour se laisser guider et voguer d'une quête à l'autre quitte à délaisser la trame principale pour y revenir par la suite!
En ce sens ce titre épouse parfaitement l'esprit de la saga!

Et si jusqu'à maintenant mis à part l'univers de fantasy on ne voyait que très peu le liens avec les Final Fantasy, ce tome regorge de références plus ou moins subtiles plus ou moins discrètes et surtout plus ou moins connus par les joueurs!
Si la première référence est la plus évidente, à savoir la présence des Soeurs Magus (personnages puis invocations dans les jeux), pour les autres références on passe à un autre niveau! Et c'est aussi pour cela que Shogo est présent, il fait le lien avec le lecteur en tant "qu'encyclopédie vivante" de la saga, ainsi, même si le lecteur aurait pu passer à coté, nous avons Shogo qui est présent pour nous expliquer ce qu'il en est!
Ainsi on retrouve Porom et Palom, les mages jumeaux de Final Fantasy 4, un opus assez méconnu du grand public!
Plus subtil encore, la tour abritant le dernier acte du volume ou encore les poupées meurtrières qui attaquent le royaume...là il fallait aller les chercher.
Mais aussi obscures soient elles, ces références renforcent l'immersion dans l'univers de Final Fantasy!

Ça c'est surtout pour la forme, on ce qui concerne le fond, le titre prend un peu plus d'ampleur avec une intrigue qui se complexifie et qui prend de l'envergure. Alors certes on a déjà vu ça des centaines de fois mais ça nous sort du titre uniquement fan service pour nous proposer une véritable histoire!
De plus les personnages sont développés, en particulier un nouveau qui on l'espère ne sera pas que de passage!
Tout ceci nous laisse sur un affrontement certes un peu brouillon mais qui se veut assez épique, avec des protagonistes qui font du level up avec de nouvelles armes ou artefacts dans la plus pure tradition des RPG...

Au final on se retrouve avec un tome qui nous lance vraiment dans une quête qu'on espère longue et aussi riche qu'elle a pu l'être dans ce tome. On espère les références encore nombreuses tout en continuant à éviter le fan service bête et méchant...bref on est séduit et optimiste pour la suite!
  
  
Chronique 1
  
En voulant protéger Sarah, Shogo et ses camarades deviennent les proies des trois sœurs Magus qui forment la Guilde des Arts Interdits. Intrigués par les dons de Shogo et de Sharuru, elles leur exposent leurs plans et leurs intentions : changer la société de Mysidia par la force. Sachant que les trois mages terroristes en ont après le pouvoir d'acuité du jeune homme, la petite bande doit trouver un moyen de s'échapper au plus vite...

Après deux premiers très bons tomes qui parvenaient à planter brillamment un isekai doté d'un univers foisonnant et qui ne se contentait pas de jouer bêtement la carte du fan-service, on en attendait énormément de ce troisième opus qui devait avoir pour tache d'introduire de forts enjeux, à travers les trois Magus. Et c'est un pari réussi pour ce nouveau volume qui développe une menace tangible pour le royaume de Mysidia, mais aussi une menace subtile. Ainsi, le fait d'introduire des adversaires aux idéaux nobles mais à la façon de faire violente est une bonne idée, à bien des égards. Outre le fait que les idéaux des trois terroristes développent davantage le portrait de Mysidia, et donc de l'imperfection de l'univers dans lequel évolue Shogo, on compatirai presque pour l'ennemi dans un première temps.

Ainsi, ce troisième tome de Lost Stranger se dote d'une petite dimension sociale particulièrement saisissante. A l'opposé des trois Magus, on découvre davantage la téméraire mais déterminée Sarah, princesse du pays, qui aimerait mettre un terme aux maux qui rongent le pays. Hazuki Minase nous offre ainsi un scénario qui ne se contente pas de narrer bêtement l'affrontement contre un adversaire déterminé, mais développe un véritable fond chez ces personnages, et au sein de l'univers. C'est un aspect auquel on ne s'attendait pas dans cette œuvre, mais se révèle surprenant et tend à rapprocher ce spin-off manga d'une scénario aussi ambitieux qu'un opus vidéoludique de la licence. Pour y arriver, il faudra évidemment quelques tomes, mais le titre est sur la bonne voie.

Finalement, l'action se révèle moins présente dans cette suite, tant le volume insiste sur les enjeux nouveaux et tout le développement sociétal de Mysidia. Qu'à cela ne tienne, les rebondissements sont nombreux et le travail sur les personnages suffisamment appuyé pour créer un vrai rythme tout le long du tome. Finalement, c'est la bataille de fin de tome qui s'avère être l'élément le plus confus : la mécanique autour de l'ennemi n'est pas spécialement simple de base, et encore moins dans sa mise en scène qui est rendue brouillonne. Néanmoins, on apprécie que la bataille serve une nouvelle fois les personnages plus que l'action pure, bien que certains développements se révèlent assez clichés en seconde partie de tome.

Reste que d'une manière générale, Hazuki Minase et Itsuki Kameya continuent de s'en sortir haut la main sur ce manga Final Fantasy qui, malgré sa facette d'isekai, traite habilement son univers et justifie toujours efficacement les références aux différents volets de la série. En ce sens, la mise en avant de Shogo est réussie, d'autant plus que certains second rôles comme Sarah ont droit à une très bonne évolution. Un troisième tome réussi donc, et grattant un univers toujours plus intéressant, si bien qu'on passera outre certains archétypes de personnages, ou les poitrines surdimensionnées de certaines demoiselles. Il est clair que les deux auteurs ont toute notre confiance pour la suite.
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News