Fate/Apocrypha Vol.7 - Actualité manga

Fate/Apocrypha Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 17 Febuary 2020

L'homoncule sauvé par Astolfo et à qui Siegfried avait confié sa vie a fait son choix, et voici le Saber des Noirs de retour, ressuscité... et prêt à en découdre directement avec son homologue des Rouges, Mordred ! Mais pour quel résultat ?

A vrai dire, ce résultat, il est une nouvelle fois assez peu passionnant, voire même décevant. Déjà que le cas de l'homoncule sauvé par Astolfo donne l'impression d'avoir tout compte fait été un peu inutile dans l'histoire, mais en plus le retour de Siegfried n'aboutit pour l'instant sur rien de bien neuf, un certain statu quo étant une nouvelle fois à la clé. Heureusement, le dessin reste soigné, certains autres duels se profilent pour dynamiser encore plus les choses même si concrètement ils n'aboutissent pas sur grand chose non plus, et surtout tout ceci est enfin l'occasion de mettre un peu plus en valeur certains visages, on pense en particulier à l'Assassin des Rouges, bien en vue dès la jaquette, et que l'ondé couvre un peu plus. Toutefois, dans l'ensemble, même si on ne s'ennuie pas vraiment, on a toujours ce sentiment frustrant que le récit stagne et que la série ne décolle donc toujours pas vraiment... tout du moins, jusqu'à ce qu'arrive la deuxième moitié du volume.

Cette deuxième moitié, elle se centre plus spécifiquement sur un duo: le Maître Danic et son Servant Vlad III le Lancer des Noirs. On découvre que tous deux entretiennent un rapport plutôt délicat, Danic ayant des ambitions allant clairement à l'encontre des volontés de son Servant. Un rapport tendu exploitant vraiment bien la figure de Vlad, dans la mesure où les auteurs prennent le contrepied de l'habituelle mythologie du personnage, en montrant à quel point son nom a été sali en le qualifiant de vampire Dracula au fil des siècles, lui qui aimerait plus que tout que l'on arrête de le considérer ainsi, à tel point qu'il refuse d'utiliser son Noble Phantasme. Le comportement de Danic, allant contre la volonté de Vlad, est donc assez intéressant, et même si tout ceci est un peu rapide pour le coup, cela aboutit sur une dernière partie de tome assez intense, sortant du simple carcan Rouges vs Noirs, avec même à la clé l'entrée en scène d'un nouveau personnage important dans les toutes dernières pages.

En somme, après une première moitié de volume donnant toujours l'impression que le récit est un peu embourbé, on a une deuxième moitié beaucoup plus intéressante et intense, laissant clairement espérer que le décollage de Fate/Apocrypha a enfin vraiment lieu... C'est tout ce que l'on souhaite !
 

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News